Les Giants champions encore une fois

Pablo Sandoval a effectué le dernier retrait du... (USA TODAY Sports)

Agrandir

Pablo Sandoval a effectué le dernier retrait du match sur un ballon à l'avant-champ pour donner la victoire aux Giants.

USA TODAY Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Le Droit

(KANSAS CITY) Les Giants de San Francisco ont remporté la Série mondiale pour une troisième fois en cinq ans, hier, face aux Royals de Kansas City.

Michael Morse a donné les devants aux Giants avec un simple d'un point en quatrième, mercredi, permettant à San Francisco de mener 3-2 après six manches, dans le septième et ultime match de la Série mondiale.

Pablo Sandoval a amorcé la quatrième avec un simple à l'avant-champ. Hunter Pence a enchaîné avec un simple, puis Sandoval a progressé d'un but sur un ballon de Brandon Belt au champ gauche.

Jeremy Guthrie, le lanceur partant des Royals, a ensuite cédé sa place à Kelvin Herrera, qui a vu Morse obtenir un simple opportun au champ opposé.

Les Giants avaient pris les devants 2-0 en deuxième manche, grâce à deux ballons sacrifices.

Sandoval a d'abord été atteint. Puis, après des simples de Pence et Belt, Morse et Brandon Crawford ont poussé des coureurs à la plaque en envoyant la balle au champ droit et au champ centre.

Les Royals ont toutefois répliqué avec deux points dès leur tour suivant au bâton.

Billy Butler a amorcé la manche avec un simple au champ centre, puis Alex Gordon l'a poussé au marbre avec un double dans l'allée au champ droit.

Butler est loin d'être un marchand de vitesse - cinq buts volés en huit ans dans les majeures, dont aucun depuis 2012, mais il a tout de même réussi à croiser le marbre à temps, un peu de justesse.

Salvador Perez a ensuite été atteint; Gordon a été audacieux en filant au troisième but sur un ballon de Mike Moustakas, puis il a nivelé le score sur une flèche d'Omar Infante, au champ centre.

Lorenzo Cain a amorcé la fin de la troisième avec un simple, mais les Giants ont étouffé le début de menace avec leur jeu en défense.

Le deuxième but Joe Panik a brillé en plongeant à sa droite pour amorcer un double jeu. Eric Hosmer a glissé tête première au premier coussin, mais le relais l'a battu de justesse.

Tim Hudson des Giants a été chassé après seulement une manche et deux tiers, ayant accordé deux points, trois coups sûrs et un but sur balles.

Guthrie a alloué trois points et quatre coups sûrs en trois manches et un tiers.

Lors des neuf derniers matches ultimes de la Série mondiale, c'est l'équipe à domicile qui a prévalu. La séquence inclut le triomphe des Royals en 1985, contre St. Louis.

Les Cards sont la dernière équipe à avoir savouré un championnat dans un tel contexte, en 2011.

Les Royals ont mérité leur seul titre de la classique automnale en 1985.

Le lancer protocolaire a été effectué par Bret Saberhagen, le joueur le plus utile en Série mondiale de 1985. Saberhagen a passé la majorité de sa carrière avec les Royals, avec lesquels il a remporté le Cy Young de l'Américaine en 1985 et en 1989.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer