Abanda, Shapovalov et Polansky avancent, Auger-Aliassime éliminé

Françoise Abanda n'est plus qu'à une victoire d'accéder... (Photo Alastair Grant, archives AP)

Agrandir

Françoise Abanda n'est plus qu'à une victoire d'accéder au tableau principal des Internationaux des États-Unis.

Photo Alastair Grant, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
New York

La Montréalaise Françoise Abanda a fait un pas de plus vers le tableau principal des Internationaux des États-Unis en gagnant son match de deuxième tour des qualifications, jeudi, tandis que Félix Auger-Aliassime a subi l'élimination.

Abanda a vaincu l'Allemande Antonia Lottner 6-4, 6-2 en 70 minutes pour atteindre le troisième tour des qualifications, tout comme les Ontariens Denis Shapovalov et Peter Polansky.

Âgée de 20 ans, Abanda a placé 74% de ses premières balles de service en jeu, gagnant 64% des points dans cette situation. Elle a été victime de seulement trois bris de service, en plus de briser à six reprises le service de sa rivale.

Au troisième et dernier tour des qualifications, Abanda croisera le fer avec la Slovaque Viktoria Kuzmova, 135e raquette mondiale.

Classée 118e au monde, Abanda a atteint le deuxième tour du tableau principal des Internationaux de France et de Wimbledon plus tôt cette année.

De son côté, Auger-Aliassime a baissé pavillon en deux manches de 6-7 (8) et 4-6, en 1h39, face au vétéran Sergiy Stakhovsky, un Ukrainien de 31 ans classé quatrième tête de série.

Le tennisman de 17 ans s'est incliné malgré une solide prestation au service, tout particulièrement au premier set lors duquel il a réussi six de ses neuf as, 73% de ses premières balles et n'a fait face à aucune balle de bris.

Lors du bris d'égalité de cette manche initiale, longue de 56 minutes, Auger-Aliassime a concédé les quatre premiers points et s'est retrouvé devant deux balles de manche qu'il est parvenu à sauver.

Il a lui-même profité de deux balles de set, la première au service de l'Ukrainien qui a réussi à égaler le score 7-7, et la seconde alors que le jeune montréalais servait avec une avance de 8-7. Stakhovsky a réussi deux mini-bris consécutifs avant de clore la première manche à son service.

En deuxième manche, l'Ukrainien a inscrit le bris décisif au dixième jeu sans permettre à Auger-Aliassime d'inscrire un seul point.

Quant à Shapovalov, deuxième tête de série du tableau des qualifications, il est venu à bout du Portugais Gastao Elias 6-3, 7-5, en 72 minutes.

L'Ontarien de 18 ans n'a accordé que cinq points à son service en première manche et a réalisé le seul bris dont il a eu besoin lors du quatrième jeu.

Lors du deuxième set, Shapovalov a vu le Portugais se bâtir une avance de 5-2.

Toutefois, comme il a su le démontrer lors de sa brillante semaine à la Coupe Rogers, Shapovalov a rebondi en gagnant les cinq derniers jeux du set, dont deux au service d'Elias.

Lors de ses trois derniers jeux au service, Shapovalov n'a accordé qu'un seul point.

Pour sa part, Polansky a eu le meilleur 3-6, 6-4, 6-3 face au Slovène Blaz Rola dans un duel qui s'est étiré sur 1h50. L'Ontarien de 29 ans s'est donc approché à une victoire d'une troisième participation aux Internationaux des États-Unis. Pour y parvenir, Polansky devra vaincre l'Américain Tim Smyczek au troisième tour des qualifications.

Classé 126e au monde, Polansky a gagné son seul match en carrière dans le tableau principal d'un tournoi du Grand Chelem lors des Internationaux des États-Unis en 2010. Il avait alors vaincu l'Argentin Juan Monaco au premier tour, avant de s'incliner contre l'Américain James Blake au deuxième tour.

Frank Dancevic tentait également d'accéder au troisième tour des qualifications, jeudi.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer