Auger-Aliassime déclare forfait

Félix Auger-Aliassime a déclaré forfait pour trois tournois,... (Simon Séguin-Bertrand, Archives Le Droit)

Agrandir

Félix Auger-Aliassime a déclaré forfait pour trois tournois, dont le Challenger de Gatineau, en raison d'une blessure à un poignet.

Simon Séguin-Bertrand, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Champion d'un Challenger à Lyon en France le mois dernier, le Québécois Félix Auger-Aliassime offrait une belle carte de visite aux trois prochaines étapes de la série  canadienne de Challengers, mais une blessure à un poignet l'empêchera de participer aux tournois de Winnipeg, Granby et Gatineau.

Âgé de 16 ans, Auger-Aliassime est en pleine ascension. À Gatineau, les amateurs de tennis l'ont vu pour la première fois aux qualifications du Challenger de 2016. Il a ensuite fait un bout de chemin dans le tournoi Futures du mois de mars à la Sporthèque. Dorénavant classé 231e au monde, il aurait été un joueur vedette au parc de l'Île du 15 au 23 juillet prochains, mais Tennis Canada a annoncé son retrait d'un trio de tournois canadiens mardi.

« C'est dommage. Félix avait déjà attiré des centaines de personnes pour son match de qualification l'an dernier. Les gens l'ont vu progresser cet hiver à la Sporthèque. Ils auraient voulu le voir poursuivre son chemin. Il était attendu, mais au moins nous ne perdrons pas Denis Shapovalov. Tennis Canada a aussi annoncé son retrait du tournoi de Winnipeg afin de lui permettre de se reposer après avoir participé à plusieurs tournois en Angleterre et même à Wimbledon, mais il sera au sommet de sa forme ici », a analysé le coordonnateur du tournoi gatinois, Mathieu Toupin.

Champion du tournoi d'hiver à Gatineau, Shapovalov est rendu au 164e rang mondial. Le joueur de 18 ans est assurément l'autre étoile montante du tennis canadien. Il sera l'attraction principale du prochain Challenger de Gatineau avec les Canadiens Peter Polansky (127e), Filip Peliwo (314e), Steven Diez (223e) et Brayden Schnur (231e).

Le tournoi est doté d'une bourse de 75 000 $ US chez les hommes.

Tableau féminin

Tennis Canada a également présenté 22 des 32 joueuses qui feront partie du tableau féminin au tournoi gatinois doté d'une bourse globale de 25 000 $ US.

Championne de 2016 et vice-championne en 2015, l'Ontarienne Bianca Andreescu brillera par son absence. Défaite à Wimbledon mardi, son classement (181e) est rendu trop élevé pour le niveau du tournoi de Gatineau. Même chose pour la Québécoise Françoise Abanda (140e) qui s'est qualifiée pour le deuxième tour de Wimbledon cette semaine. Les deux joueuses de 17 et 20 ans ont maintenant accès à des tournois aux bourses plus élevées.

La première tête de série du tableau féminin sera l'Américaine Jamie Loeb qui occupe le 145e rang mondial. La Portugaise Michelle Larcher de Brito, qui a déjà été 76e au monde en 2009 et la Belge An-Sophie Mestach, qui était 98e en 2015, seront quelques-unes des autres têtes d'affiche au parc de l'Île.

Loeb a gagné un tournoi doté d'une bourse globale de 60 000 $ US en Australie au mois de février. Elle n'a que 22 ans. Elle sera la seule joueuse à faire partie du top-200 actuel de la WTA à Gatineau.

Tennis Canada a également octroyé des laissez-passer pour les Québécoises Aleksandra Wozniak (317e) et Charlotte Robillard-Millette (642e) de même qu'aux Canadiennes : Carol Zhao (433e) et Katerine Zebov (281e). Toutes les quatre ont déjà participé au Challenger de Gatineau.

« Nous sommes contents de revoir Aleksandra et les gens vont pouvoir découvrir d'autres jeunes Canadiennes qui veulent suivre les traces de Bianca Andreescu et de Françoise Abanda. Il faudra surveiller Carson Bransteine qui passera par le tableau des qualifications », a ajouté Mathieu Toupin.

Joueuse gatinoise

Les qualifications permettront à huit autres joueuses de participer au tableau principal. Là-dessus, la Gatinoise Mélodie Collard devrait pouvoir se frotter aux professionnelles pour la deuxième fois de sa jeune carrière. Âgée de 14 ans, Collard profitera de son expérience avant de prendre le chemin de l'Europe où elle participera à la Coupe du monde junior avec l'équipe canadienne des moins de 14 ans.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer