Coupe Davis: Raonic peut-être, mais pas Murray

Andy Murray... (Archives, Agence France-Presse)

Agrandir

Andy Murray

Archives, Agence France-Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Andy Murray a changé d'idée. Épuisé, le numéro un mondial du tennis masculin ratera les parties de la Coupe Davis, la semaine prochaine, à Ottawa.

Son nom ne se trouve pas sur l'alignement dévoilé mardi par la Grande-Bretagne en vue du premier tour du groupe mondial contre le Canada. Les deux pays s'affronteront du 3 au 5 février à l'aréna de la Place TD.

Le double vainqueur de Wimbledon se remet d'une défaite surprise subie aux Internationaux d'Australie. Il s'est incliné devant le gaucher allemand Mischa Zverev au quatrième tour. La fatigue l'aurait rattrapé, ayant disputé plus de tournois que ses adversaires en deuxième moitié de 2016 afin de grimper au classement.

« Andy a été extraordinaire au fil des ans pour notre équipe. Il a toujours aimé jouer pour la Grande-Bretagne », a rappelé le capitaine britannique Leon Smith à la BBC.

« Mais en ce moment, il doit prendre soin de lui. Il a joué beaucoup de tennis, surtout dans les six derniers mois. À un certain moment, tu dois prendre une pause. »

Qui dit pas de Murray, dit pas d'affrontement contre Milos Raonic, la raquette canadienne classée troisième au monde. Une partie en simple dont rêvaient plusieurs amateurs qui ont acheté leurs billets dans les dernières semaines.

Pour l'instant, Raonic planifie de jouer à Ottawa. C'est pourquoi Tennis Canada l'a inscrit dans son alignement aux côtés des Daniel Nestor, Vasek Pospisil et Denis Shapovalov, âgé de 17 ans.

« Milos a démontré de l'intérêt pour venir, mais il est encore trop tôt pour dire que c'est confirmé », a tempéré le capitaine Martin Laurendeau. Il a rappelé que le joueur vedette était toujours en vie aux Internationaux d'Australie.

Raonic affrontait Rafael Nadal en quart de finale, mercredi, à Melbourne.

Laurendeau a indiqué que des changements peuvent encore survenir d'ici les 10 prochains jours à l'alignement des deux pays. « L'équipe dévoilée par la Grande-Bretagne s'avère redoutable, même si Andy a indiqué qu'il pourrait sauter son tour », a-t-il ajouté.

Kyle Edmund et Dan Evans ont été choisis afin de disputer les joutes en simple dans le clan britannique. Jamie Murray et Dominic Inglot seront affectés au match en double masculin.

Tous des joueurs parmi les 50 premiers au classement de l'ATP, a souligné Laurendeau. « Nous nous attendons à un week-end difficile », a-t-il dit.

Le gagnant accédera à la ronde quart de finale en avril. Il affrontera la France ou le Japon.

La Grande-Bretagne a remporté la Coupe Davis en 2015. Andy Murray avait gagné 11 de 12 points en route vers le premier titre de son pays en 79 ans.

Il s'agira de la deuxième fois qu'Ottawa présente un affrontement de la Coupe Davis. Le Canada avait vaincu la Jamaïque en février 1994 à l'Ottawa Athletic Club dans un face à face du groupe deux de la Zone des Amériques.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer