Gatineau porte chance à Isabelle Boulais

Isabelle Boulais a signé sa première victoire dans le... (Simon Séguin-Bertrand, LeDroit)

Agrandir

Isabelle Boulais a signé sa première victoire dans le tableau principal d'un Challenger, lundi.

Simon Séguin-Bertrand, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La dernière fois qu'elle a mis les pieds à Gatineau, à l'été 2015, Isabelle Boulais a été coiffée du titre de championne canadienne des moins de 16 ans.

La Québécoise Charlotte Robillard-Millette s'est inclinée en deux... (Simon Séguin-Bertrand, LeDroit) - image 1.0

Agrandir

La Québécoise Charlotte Robillard-Millette s'est inclinée en deux manches serrées face à Isabelle Boulais.

Simon Séguin-Bertrand, LeDroit

Un an plus tard, sur les terrains du parc de l'île, la Torontoise âgée de 16 ans a signé sa première victoire dans le tableau principal d'un Challenger pour accumuler au moins huit précieux points au classement de la WTA. Pour passer au deuxième tour, elle a cependant éliminé la Québécoise Charlotte Robillard-Millette en deux manches de 7-6 (5) et 7-5. L'athlète de Blainville, âgée de 17 ans, a occupé le quatrième rang du classement mondial junior en 2015 en plus d'atteindre les quarts de finale au Challenger de Granby dans la même année.

Les deux joueuses s'étaient affrontées une première fois à Gatineau l'été dernier. Robillard-Millette s'était imposée en trois manches dans la ronde de qualification du Challenger. Lundi, Boulais a sauvé cinq balles de jeu dans la première manche pour remonter le pointage et finalement obtenir sa revanche.

«J'aime ça à Gatineau. J'ai l'impression d'être chez moi. J'adore l'ambiance. Je me sens confortable ici. Cette victoire va m'apporter de la confiance en vue du deuxième tour.»

Fille de l'ancienne joueuse vedette Patricia Hy-Boulais, Isabelle signale que son jeu agressif a fait la différence. «Même quand j'étais à un point de perdre la première manche, je n'ai pas changé mon approche. J'étais détendue et agressive. Ce style m'a souri récemment. J'espère que cette victoire sera la première d'une longue série chez les professionnelles.»

Isabelle Boulais a presque terminé sa carrière junior. Elle sera à Repentigny dans quelques semaines et elle prévoit participer à un dernier championnat national des moins de 18 ans avant de se consacrer entièrement à sa carrière professionnelle. Afin de participer au tableau principal du Challenger de Gatineau, Boulais a dû gagner deux matches de qualification. Robillard-Millette en avait fait de même.

Boulais n'a pas été la seule canadienne à goûter à la victoire lundi. Carol Zhao a remporté un match marathon en matinée contre l'Américaine Bernarda Pera et la finaliste surprise de l'édition 2015 du Challenger de Gatineau, Bianca Andreescu (16 ans), a effectué une remontée spectaculaire pour vaincre la Russe Nika Kukharchuk en trois manches.

À surveiller mardi

Sur le court central

  • 10h: Quentin Halys (France, 1er favori) vs Finn Tearney (NZL)
  • suivi de: Philip Bester (CAN) vs Edward Corrie (GBR)
  • suivi de: Françoise Abanda (CAN) vs Jacqueline Cako (É.-U.)
  • pas avant 16h: Denis Shapovalov (CAN) vs Samuel Monette (CAN)
  • pas avant 18h: Félix Auger-Alliassime (CAN) vs Peter Polansky (CAN)
  • pas avant 19h: Aleksandra Wozniak (CAN) vs Ellie Halbauer (É.-U.)
Sur le court 7

  • 10h: Danielle Lao (É.-U.) vs Petra Januskova (Ottawa)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer