Du haut calibre à Gatineau

Françoise Abanda... (Archives La Presse)

Agrandir

Françoise Abanda

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

On connaît maintenant l'identité des femmes qui participeront au Challenger Banque Nationale de tennis de Gatineau. Même si on leur propose une bourse trois fois moins importante qu'aux hommes, des joueuses de haut calibre ont décidé d'y tenter leur chance.

Une Roumaine de 21 ans, Patricia Maria Tig, sera probablement la favorite. Elle pourrait bientôt percer le top-100 mondial. Il y a un an, elle a fait la finale d'un tournoi disputé à Bakou, doté d'une bourse de 250 000 $.

Alison Van Uytvanck, 22 ans, sera à la tête d'un trio belge à Gatineau. Elle a déjà fait sept finales dans des tournois dotés de bourses de 25 000 $. Ses compatriotes Elise Mertens et Ysaline Bonaventure l'accompagneront. 

À 26 ans, Julia Glushko est un peu plus expérimentée. Elle a atteint un sommet, en juin 2014, en atteignant le 79e rang mondial. Elle occupe présentement le 132e rang. Née en Ukraine, elle représente Israël.

Jennifer Brady sera la joueuse nord-américaine la mieux classée à Gatineau. Originaire de Harrisburg, en Pennsylvanie, elle a remporté un tournoi de 75 000 $ à Indian Habour Beach, en Floride au mois de mai. 

La Française Myrtille Georges connaît un bon début de saison. Elle a terminé 2015 au 232e rang mondial. Elle a remporté un tournoi doté d'une bourse de 25 000 $, à Grenoble, en février dernier.

Les Canadiennes Françoise Abanda (274e joueuse mondiale), Carol Zhao (346e), Aleksandra Wozniak (472e) et Charlotte Robillard-Millette (625e) pourraient bénéficier de laissez-passer ou passer par les qualifications.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer