Serena Williams triomphe à Wimbledon

L'Américaine Serena Williams soulève son trophée après avoir... (AP Photo)

Agrandir

L'Américaine Serena Williams soulève son trophée après avoir remporté la finale des dames contre Angelique Kerber.

AP Photo

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Londres

Serena Williams a battu Angelique Kerber 7-5 et 6-3 en finale des dames à Wimbledon, samedi, triomphant pour une septième fois sur le gazon anglais.

L'Américaine prenait ainsi sa revanche pour la victoire de Kerber en match ultime à Melbourne, en janvier.

Williams a défendu son titre en 81 minutes, marquant le point final avec une volée facile, à sa première balle de match.

Favorite, la joueuse de 34 ans a signé les deux seuls bris de la rencontre: un pour enlever la première manche, et l'autre pour mener 5-3 au deuxième set.

Williams a été foudroyante au service avec 13 as (aucun pour Kerber), en plus de remporter 88 pour cent des points disputés sur ses premières balles.

Elle a eu l'avantage 39-12 pour les coups gagnants et au filet, elle a signé le point près des trois quarts du temps (16 en 22, soit un taux de réussite de 73 pour cent).

Kerber, quatrième tête d'affiche, a laissé filer la seule chance qu'elle a eue de briser sa rivale, à 3-3 en deuxième manche.

«J'ai tout tenté à la fin, mais Serena méritait de gagner, a dit l'Allemande de 28 ans. Elle a joué de façon incroyable.»

Avec 22 consécrations en Grand chelem, Williams rejoint Steffi Graf au sommet de l'histoire à ce chapitre, du côté féminin.

Le 21e grand titre de Williams a été obtenu au All Englan Club l'an dernier.

Quelques mois plus tard, Roberta Vinci a stupéfait en l'écartant à New York, puis Kerber a signé une victoire en trois sets en Australie.

Williams a ensuite eu l'occasion d'égaler Graf à Roland-Garros, au début juin, mais c'est plutôt l'Espagnole Garbine Muguruza qui a été couronnée.

«Oui, ça devenait difficile de ne plus y penser, a concédé Williams. J'ai eu quelques chances, mais ça rend la victoire encore plus douce quand on a travaillé si fort pour l'obtenir.»

La journée n'est pas terminée pour Williams car elle et sa soeur Venus tenteront de remporter la finale du double, plus tard samedi.

Elles seront confrontées à Timea Babos, de la Hongrie, et Yaroslava Shvedova, du Kazakhstan.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer