Les blessures n'ont pas ralenti Mélodie Collard

Mélodie Collard a passé la dernière semaine en... (Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit)

Agrandir

Mélodie Collard a passé la dernière semaine en Colombie-Britannique, où elle s'est frayé un chemin jusqu'en finale des championnats canadiens chez les 14 ans et moins.

Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sa raquette est remisée pour une quinzaine de jours. Mélodie Collard a besoin de refaire le plein d'énergie, de soigner quelques bobos et effectuer du rattrapage à l'école.

La joueuse de tennis de Gatineau a passé la dernière semaine en Colombie-Britannique, où elle s'est frayé un chemin jusqu'en finale des championnats canadiens chez les 14 ans et moins. Elle s'est inclinée en deux manches identiques de 6-1 et 6-1 devant la première favorite, Jada Bui, de l'Ontario.

«Malheureusement, le réservoir à Mélodie était vide. Et elle a dû gérer une blessure à travers tout ça. Au départ, elle n'était même pas sûre de participer aux championnats», raconte son entraîneur chez Tennis Outaouais Performance (TOP), Mathieu Toupin.

Collard se remettait d'une micro-déchirure aux abdominaux. Elle avait subi une blessure à l'épaule droite le mois auparavant.

La même épaule qui est le moteur de ses services.

«Je suis vraiment contente de mon résultat. Je n'avais pas joué beaucoup dernièrement. Je ne savais pas comment ça se passerait, a dit la nouvelle vice-championne canadienne.

«J'ai très bien joué. Je me suis améliorée à tous les matches.

Une aventure européenne?

Cette performance pourrait lui valoir une invitation de Tennis Canada. La fédération nationale prépare une tournée européenne pour sa relève plus tard dans l'année.

La jeune Collard ne dirait pas non à une telle aventure. Elle a déjà goûté au tennis international en France en février 2014 puis l'hiver dernier en Floride.

L'athlète de l'Outaouais s'était inclinée notamment en huitième de finale à l'Orange Bowl.

Chez TOP, on se réjouit de ses succès, mais également celui de ses coéquipiers Simon Breton, Ariane Souligny et Sébastien Collard. Ils ont tous terminé parmi les 20 premiers dans leur groupe d'âge aux championnats canadiens dans les dernières semaines.

«Il y a plusieurs belles choses qui se passent chez nous», a souligné Toupin.

Les demandes d'admission au programme sport études sont à la hausse. Certaines requêtes parviennent même de l'extérieur de la région.

La joueuse professionnelle d'Ottawa, Petra Januskova, 786e au classement de l'ITF, s'est entraînée chez TOP avant son départ vers l'Europe. Ajoutez à cela que Toupin a été convoqué par Tennis Canada en vue de la Fed Cup junior qui aura lieu à la fin avril en Floride.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer