Ski para-alpin: Guimond troisième aux Mondiaux

Le Gatinois Alexis Guimond (à droite sur la... (Courtoisie)

Agrandir

Le Gatinois Alexis Guimond (à droite sur la photo) a remporté le bronze, terminant derrière Arthur Bauchet et Theo Gmur.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Aucune célébration n'était prévue afin de souligner cette première médaille en carrière obtenue aux championnats du monde. Alexis Guimond avait plutôt besoin de repos. Un gros dodo l'attendait.

Le skieur para-alpin de Hull s'avérait épuisé, lundi, après avoir terminé troisième en slalom géant à Tarvisio, en Italie. «J'ai un gros rhume et ce n'est pas agréable», a-t-il expliqué au bout du fil.

C'est pourquoi gagner le bronze s'avère un bel exploit à ses yeux. Une performance qui survient une dizaine de jours après sa première victoire en Coupe du monde à Kranjska Gora, en Slovénie.

«Je suis très content. J'étais désavantagé aujourd'hui, surtout en deuxième manche. Je me sentais malade.»

La fatigue rattrape le jeune athlète âgé de 17 ans, qui dispute sa première saison complète sur la scène internationale. Il découvre à quel point le calendrier de courses et entraînements en Europe s'avère exigeant.

«Ça fait au moins un mois que je skie tous les jours. Je commence à ressentir cette fatigue», a avoué Guimond.

Le slalom, peut-être

Une dernière course est prévue aux championnats du monde. Ce sera place au slalom mardi.

Le nom de Guimond se trouve sur la liste de départ. «Mais c'est possible que je n'y participe pas. Je suis fatigué, a-t-il rappelé.

«Je vais voir comment ma soirée va se passer et nous allons prendre une décision par la suite», a-t-il ajouté.

Canada Alpin doit aussi se prononcer dans les prochains jours sur un autre dossier qui le concerne. Elle finalisera l'alignement de son équipe qui participera aux finales de la Coupe du monde en mars, en Corée du Sud.

Guimond espère être du rendez-vous. Mais peu importe la décision, il peut déjà crier victoire.

Sa saison recrue aura été couronnée de succès.

«Ça tombe bien avec l'année paralympique qui s'en vient. Ça me donne beaucoup de confiance. Ça me montre que c'est possible d'obtenir un très bon résultat aux Jeux.»

Alexis Guimond, qui souffre d'hémiparalysie, a gravi les échelons du ski para-alpin canadien à une vitesse incroyable. Double champion aux Jeux du Canada en 2015, il est devenu vice-champion national l'an dernier.

Une couronne qui lui a permis d'accéder à l'équipe canadienne sur le circuit de la Coupe du monde en 2016-2017. Et voilà maintenant qu'il ajoute une médaille aux championnats du monde à sa collection.

Guimond a terminé 1,61 seconde derrière le gagnant, le Français Arthur Bauchet. Le Suisse Theo Gmur a été le deuxième plus rapide, mettant la main sur l'argent.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer