Fin décevante et objectif atteint pour deux skieurs de la région

Alexis Guimond... (Courtoisie)

Agrandir

Alexis Guimond

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Une chute a un peu gâché ce qui aurait facilement pu devenir la meilleure journée en carrière du skieur para-alpin Alexis Guimond.

Dimanche, l'adolescent de l'Outaouais a pris le départ du super combiné de la catégorie debout de l'épreuve d'Innerkrems, en Autriche. 

Au terme de la première épreuve de la journée, un super-G, il occupait le deuxième rang.

Puis, lors du slalom, il était en voie de réaliser une de ses meilleures courses. «C'était vraiment une bonne descente de slalom pour moi, mais mon ski a décollé et je suis tombé. C'était désagréable. Je n'étais pas trop agressif parce que je voulais avoir un bon résultat et que je sais que lorsque je pousse trop mon slalom, je finis par tomber», a-t-il indiqué à l'agence Sportcom.

Grenier 29e

Toujours en Autriche, mais à Altenmarkt-Zauchensee, la skieuse franco-ontarienne Valérie Grenier a pris le 29e rang d'une épreuve de descente inscrite au circuit de la Coupe du monde.

La jeune femme a réussi un temps d'une minute et 23,51 secondes, à 2,36 secondes de la gagnante.

«J'imagine qu'on peut dire que j'ai atteint mon objectif parce qu'un top-30, c'est ce que je me suis fixé cette saison, mais je suis un peu déçue parce que je crois que j'aurais pu faire mieux. J'ai terminé 14e à la descente d'entraînement le matin, mais les conditions étaient différentes avec le soleil qui sortait, alors ce n'est pas vraiment comparable», a-t-elle dit à Sportcom.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer