Guimond touche l'or deux fois en Autriche

Alexis Guimond a été 2,2 secondes plus rapide... (Courtoisie)

Agrandir

Alexis Guimond a été 2,2 secondes plus rapide que son plus proche rival, Arthur Bauchet.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Ses deux premières courses en carrière sur des pentes en Europe auront été mémorables. Chaque fois, Alexis Guimond a été le plus rapide.

Ce qui a valu deux médailles d'or au skieur para alpin de Hull, qui souffre d'hémiparalysie. Une en super-G le vendredi, l'autre en slalom géant le samedi.

L'endroit ? Pitzal, en Autriche, qui accueillait des épreuves sanctionnées par la Fédération internationale de ski para alpin.

« Il y avait plusieurs skieurs d'expérience. Quelques-uns provenaient du circuit de la Coupe du monde, dont le Slovaque Martin France. Et il y avait d'autres skieurs avec un talent et une vitesse surprenante qui étaient de nouveaux visages », a noté Guimond, dimanche, profitant d'une journée de repos sur le Vieux-Continent.

Ce dernier a notamment dominé ses adversaires à son épreuve favorite du slalom géant. Il a été 2,2 secondes plus rapide que son plus proche poursuivant, le Français Arthur Bauchet.

« J'ai été surpris d'en sortir victorieux, car il y avait une grande quantité de coureurs talentueux d'un peu partout dans le monde. Cela représente pour moi un bon départ à la saison et une grande source de motivation. »

« C'était la plus grosse course de ski à laquelle je participais. Elle comptait plus de 150 coureurs. »

Ces résultats impressionnants surviennent à quelques jours des premières épreuves de la Coupe du monde à Kuthai, en Autriche. Des départs en slalom géant et en slalom attendent l'athlète âgé de 17 ans.

Par la suite, Guimond prendra la direction de la Suisse. Trois autres courses auront lieu à Saint-Moritz.

Ses objectifs s'avèrent ambitieux. Rien de moins qu'une place sur le podium, autan en épreuves techniques que de vitesse.

Puis il y a les championnats du monde qui auront lieu à Tarviso, en Italie, du 23 au 31 janvier. Guimond aimerait bien y terminer dans le top-5.

L'espoir paralympique et double champion des Jeux du Canada se trouve dans la mire de Canada Alpin depuis un bout de temps. Ses dirigeants lui ont décerné une première affectation internationale en février, l'invitant à participer à une étape de la Coupe du monde à Aspen, au Colorado.

Puis à la fin de l'hiver, Alexis Guimond s'est offert un titre de vice-champion canadien, ce qui lui a valu une place au sein de l'équipe nationale para alpine en vue de la saison 2016-2017.

Voilà maintenant qu'il ajoute des médailles internationales à une collection grandissante dans la demeure familiale du quartier du Plateau.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer