Guéri, Dustin Cook renoue avec les pentes

Dustin Cook, le skieur de Lac Sainte-Marie, a... (Alessandro Trovati, Archives AP)

Agrandir

Dustin Cook, le skieur de Lac Sainte-Marie, a raté toute la saison dernière à cause d'une blessure au genou droit.

Alessandro Trovati, Archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

C'était Noël en juillet pour Dustin Cook. L'ancien vice-champion du monde du super-G a pu skier mardi pour la première fois en presque neuf mois.

« J'avais un sourire accroché au visage du début jusqu'à la fin de chaque descente », a avoué l'athlète du Lac Sainte-Marie au bout du fil.

Le vétéran de l'équipe canadienne de ski alpin se trouve dans les Alpes françaises, afin de participer à un camp d'entraînement. Il avait encerclé la date au calendrier depuis plusieurs semaines.

Cook a raté toute la saison dernière après s'être déboité le genou droit lors d'un entraînement en Autriche en octobre. Trois semaines plus tard, il passait sous le bistouri.

« Dans les premiers jours qui ont suivi l'opération, je me demandais si j'allais pouvoir marcher à nouveau un jour, a blagué le skieur âgé de 27 ans.

«Mais la réhabilitation s'est bien déroulée, même si j'ai éprouvé des petits problèmes à un certain moment afin de retrouver la pleine extension de ma jambe. Tout est beau maintenant.»

Son amie de coeur Abby Ghent, ancienne membre de l'équipe américaine de développement de ski alpin, se trouve à ses côtés en Europe. Des coéquipiers de la formation canadienne doivent les rejoindre le week-end prochain.

«Je me sentais super bien en piste pour une première fois. Je n'ai rien pris à la légère. Plus la journée avançait, plus j'ai skié rapidement, plus je me suis montré agressif dans les virages.»

L'autre bonne nouvelle ? Son genou ne montrait aucun signe de détresse à son retour au chalet.

«Il n'y a pas d'enflure. De toute façon, je ne suis pas inquiet.»

Parfois un type réservé, Cook était volubile cette fois-ci en entrevue. «J'ai réalisé à quel point tout ça, de skier, m'a manqué», a-t-il confié.

Trois autres camps d'entraînement l'attendent avant son retour à la compétition, dont un au Chili et un autre en Argentine en septembre.

Dustin Cook a monté trois fois sur le podium de la Coupe du monde en 2014-2015. Il avait notamment gagné l'or au super-G de Meribel, en France.

Son souhait est de reprendre l'action à Solden, le 23 octobre, en Autriche. «Mais ça dépendra comment se déroule l'entraînement. Au pire, je serai prêt en vue de Lake Louise», a-t-il dit.

Cette épreuve est prévue du 23 au 27 novembre en Alberta.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer