Une championne du monde se fait voler ses médailles

«Pour eux, ça ne veut rien dire, mais... (Courtoisie)

Agrandir

«Pour eux, ça ne veut rien dire, mais pour moi, ces médailles et trophées représentent beaucoup», a souligné la skieuse Valérie Grenier.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Des voleurs ont ruiné le retour à la maison de la nouvelle championne du monde junior de ski alpin, Valérie Grenier.

L'athlète de St-Isidore, qui a gagné l'or en descente en février en Russie, s'est fait dérober médailles, plaques, trophées de même que des effets personnels qui se trouvaient dans le camion familial, mercredi soir, à Pointe-Claire. Son frère et elle avaient décidé de s'arrêter pour une bouchée dans un bar à sushi avant de poursuivre leur route vers l'Est ontarien.

Grenier, 19 ans, revenait de la Colombie-Britannique où elle avait brillé aux championnats canadiens.

«La fenêtre avant du camion a été défoncée, a-t-elle relaté au Droit. Il ne restait plus rien... On a pris mon sac à dos et un autre sac dans lequel se trouvaient toutes mes médailles que j'ai gagnées en fin de saison à ces championnats. J'en avais une douzaine.»

Grenier s'est aussi fait piquer deux assiettes qui lui avaient été remises sur le circuit Nor-Am, dont une soulignant sa deuxième place au classement général.

«J'ai beaucoup pleuré en voyant ça. J'ai perdu beaucoup de choses... Je suis frustrée. Déçue. Ça n'a pas été une bonne soirée.»

«J'avais aussi un ordinateur portable sur lequel se trouvaient toutes mes photos et vidéos de ski depuis plusieurs années. On a pris mes bijoux, mes cartes, mon passeport... Pour eux (les voleurs), ça ne veut rien dire, mais pour moi, ces médailles et trophées représentent beaucoup.»

«J'espère qu'ils seront assez gentils pour laisser mon sac quelque part et que par chance, une personne le retrouve.»

Mince consolation pour elle, ses paires de skis ne se trouvaient pas dans le camion, ni ses trophées des Mondiaux juniors.

Grenier espère que son cri du coeur sera entendu. Les gens qui possèdent des informations peuvent communiquer avec elle au 613-524-3310.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer