Harvey perd du terrain à Canmore

Le fondeur québécois, Alex Harvey... (Jeff McIntosh, La Presse Canadienne)

Agrandir

Le fondeur québécois, Alex Harvey

Jeff McIntosh, La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Alex Harvey a perdu un échelon au Tour de ski du Canada, mardi. La bonne nouvelle, a dit son entraîneur, c'est que le fondeur québécois aura l'opportunité de reprendre le terrain perdu.

Harvey a été éliminé en quarts de finale du sprint en style classique mardi à Canmore, en Alberta. Ce sprint constituait la cinquième des huit étapes du Tour de ski du Canada, qui s'est mis en branle la semaine dernière avec la présentation de quatre courses au Québec.

Le fondeur âgé de 27 ans a glissé d'un rang au classement général pour se retrouver cinquième.

Le Québécois originaire de Saint-Ferréol-les-Neiges n'a pas rencontré les journalistes après la course, mais son langage corporel en disait long. Harvey gesticulait de façon assez violente envers le personnel de soutien de l'équipe canadienne après avoir terminé cinquième de sa vague.

Le Tour de ski du Canada se terminera samedi au parc provincial de Canmore. Selon l'entraîneur de l'équipe canadienne, Justin Wadsworth, le skiathlon de 30 km mercredi sera l'étape cruciale du côté masculin.

Le Russe Sergey Ustiugov est demeuré en tête du classement général avec une avance de 19,5 secondes sur le Norvégien Petter Northaug fils et de 1:10 sur son compatriote Emil Iversen.

Un autre Norvégien, Martin Johnsrud Sundby, a dépassé Harvey, qui a terminé 21e au sprint et qui accuse maintenant un retard de 2:36 sur Ustiugov.

L'Italien Frederico Pellegrino a gagné le sprint masculin, tandis que le Norvégien Eirik Brandsdal et le Français Maurice Manificat ont respectivement occupé les deuxième et troisième marches du podium.

Chez les dames, les Norvégiennes ont poursuivi leur domination. Maiken Caspersen Falla, Astrid Uhrenholdt Jacobsen et Ingvid Flugstad Oestberg ont balayé le podium mardi.

Leurs coéquipières, Heidi Weng et Therese Johaug, sont demeurées première et deuxième au classement général. Les fondeuses norvégiennes qui ont été médaillées mardi complètent le top-5.

Dahria Beatty, de Whitehorse, fut la seule Canadienne à franchir les qualifications. L'athlète de 22 ans a été éliminée en quarts de finale et s'est classée 15e en dépit d'une blessure au dos qu'elle a subie lors de la deuxième étape à Montréal.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer