Gatineau se prépare à accueillir le monde du ski de fond

La programmation complète de l'événement a été dévoilée,... (Etienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

La programmation complète de l'événement a été dévoilée, vendredi, en conférence de presse.

Etienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Six des 10 premiers skieurs de fond au classement masculin de la Coupe du monde proviennent de la Norvège. Six athlètes qui débarqueront à Gatineau dans une dizaine de jours.

Martin Johnsrud Sundby, Finn Haagen Krogh, Petter Northug et leurs coéquipiers ne seront pas les seuls à se pointer en Outaouais, qui accueillera une étape de la Coupe du monde pour la première fois de son histoire. Plus de 150 des meilleurs fondeurs de 23 pays participeront à l'étape inaugurale du Ski Tour Canada présentée le 1er mars au parc Jacques-Cartier.

Un moment qu'attend la région depuis une décennie. Gatineau avait tenté, sans succès, d'attirer une épreuve de la CDM en 2005-2006.

Canmore l'avait coiffé au fil d'arrivée.

«Cette fois-ci, c'est la bonne», a soutenu Claude Laramée, président du comité organisateur local du Ski Tour Canada. Il faisait partie du groupe de bénévoles qui avaient soumis la candidature gatinoise à l'époque.

«C'est un événement grandiose qui s'en vient», a-t-il rappelé, vendredi, lors d'un point de presse dévoilant la programmation complète.

Gatineau sera le premier arrêt du Ski Tour qui passera par Montréal, Québec et Canmore. Elle accueillera les sprints en style technique sur un parcours de 1,7 km de long et 10 m de largeur.

Les skieurs se taperont deux boucles.

Le tracé passera entre des structures du domaine des Flocons.

«Beaucoup de gens nous demandent si nous avons un plan B au cas où il ferait chaud et que la neige fonde, a souligné Laramée. Nous n'en avons pas besoin. Il y a 35 000 mètres cubes de neige sur place. C'est impossible qu'il manque de neige. Les gens qui se promènent au parc Jacques-Cartier le savent. Il reste encore toujours de la neige en mai!»

Tous les pays ont jusqu'au 20 février pour confirmer à la Fédération internationale de ski (FIS) l'identité de leurs skieurs. Le Canada compte annoncer la composition de sa formation la semaine prochaine.

On sait déjà par contre qu'Alex Harvey sera de la partie.

Une cinquantaine de représentants de médias internationaux sont attendus à Gatineau. La course sera télédiffusée dans plus de 125 pays.

L'accès au site sera gratuit. Plus de 2000 clochettes seront distribuées lors de la journée des sprints.

Des activités sont prévues dans les jours qui précéderont l'épreuve élite. «Le dimanche 28 février, nous offrons la possibilité aux fondeurs de tous les niveaux la possibilité de tester leurs habiletés sur le circuit de la Coupe du monde. Une expérience unique», a affirmé Claude Laramée.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer