Sept trous de prolongation pour faire un champion au Hylands

Après avoir mené une lutte sans merci pendant... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

Après avoir mené une lutte sans merci pendant sept trous de prolongation, Blair Mackenzie est parvenu à gagner son troisième titre en carrière sur le circuit Mackenzie de la PGA canadienne.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Rater son vol de retour à la maison entraîne généralement son lot de frustrations. Dans de rares occasions, ça peut toutefois s'avérer une bonne chose.

Blair Mackenzie, par exemple, n'a pas trop rouspété quand son vol à destination de l'Arizona est parti de l'aéroport d'Ottawa sans lui dimanche soir.

Après avoir mené une lutte sans merci pendant sept trous de prolongation à l'Omnium de la capitale nationale pour «Appuyons nos troupes» au club Hylands, l'Américain est parvenu à gagner son troisième titre en carrière sur le circuit Mackenzie de la PGA canadienne.

Sa victoire contre l'Espagnol Samuel Del Val lui a valu un chèque de 31 500$US en plus de le hisser au deuxième rang de l'ordre du mérite du circuit. Les cinq premiers au classement obtiendront leurs cartes pour jouer sur le circuit Web.com en 2017, soit la série qui donne accès à la PGA.

Avec trois tournois à compléter sur la tournée canadienne, Mackenzie vient pratiquement d'assurer son retour dans la série Web.com, où évolue l'Ottavien Brad Fritsch.

«Mon vol de WestJet est parti sans moi, mais comme j'ai de l'expérience dans ce circuit, j'avais aussi réservé un vol sur United pour lundi matin juste au cas. Je vais pouvoir savourer ma bière dans votre région ce soir», a lancé le golfeur de 35 ans.

Après avoir joué presque toute la journée sous les bourrasques et la pluie, Mackenzie était exténué à la fin de sa ronde de 25 trous. «Il y avait encore beaucoup de monde pour regarder la prolongation. Ce sont de braves gens, car j'ai moi-même songé à tout abandonner à un moment. Je devais être là. Pas eux! Je suis crevé. C'est difficile de gagner un tournoi de golf. Nous en avons eu la preuve aujourd'hui. Je n'avais jamais disputé sept trous de prolongation. C'était complètement fou.»

Mackenzie ne pensait jamais avoir la chance de gagner le tournoi quand il a calé un long coup roulé au 18e trou pour terminer son tournoi avec un score combiné de moins-15. Derrière lui, le Canadien Adam Cornelson menait par trois coups après 16 trous, mais il a commis des bogueys aux 17e et 18e trous pour forcer une prolongation à trois avec Mackenzie et Del Val.

Cornelson a été le premier à subir l'élimination au troisième trou de prolongation. Il avait pourtant la victoire au bout de son fer droit au 18e, mais à cinq pieds de la coupe, sa dernière balle a frôlé le trou sans tomber. Sa troisième place l'a toutefois amené au quatrième rang de l'ordre du mérite.

«Ça fait mal, mais si on m'avait dit que je serais en prolongation et que je terminerais troisième avant le début du tournoi, je l'aurais pris.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer