L'Allemand Marcel Kittel triomphe

Marcel Kittel a gagné la deuxième étape au sprint.... (Associated Press)

Agrandir

Marcel Kittel a gagné la deuxième étape au sprint.

Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

(Liège) Marcel Kittel a remporté la deuxième étape du Tour de France au sprint, dimanche, signant du même coup sa dixième victoire d'étape en carrière dans cette compétition cycliste majeure.

Seul contre une horde de cyclistes affamés pendant les 500 derniers mètres de l'épreuve qui s'est conclue sur le plat à Liège, Kittel est sagement demeuré dans la roue de ses adversaires avant de surgir au dernier moment vers le fil d'arrivée.

Entre-temps, le triple champion Chris Froome a dû travailler d'arrache-pied pour remonter le peloton après avoir été impliqué dans une chute de groupe dans un virage détrempé.

Le coéquipier de Froome chez Sky, Geraint Thomas, a tout de même pu conserver son maillot jaune de meneur.

Froome faisait partie de la tête du peloton lorsqu'un cycliste de l'équipe Katusha devant lui a perdu le contrôle de sa monture dans un virage serré à environ 30 km du fil d'arrivée. L'effet domino qui a suivi a également emporté celui qui a terminé deuxième au TDF l'an dernier, Romain Bardet.

En conséquence, Froome a endommagé sa combinaison et fut quitte pour quelques éraflures. Il a dû changer de vélo et trois de ses coéquipiers l'ont aidé à rattraper le temps perdu.

« Heureusement, je n'ai subi aucune blessure sérieuse. J'ai simplement perdu un peu de peau dans le dos, a dit Froome. Ça fait partie du sport. Nous étions conscients que ce serait glissant, et chaque fois qu'on se retrouve dans une course comme celle-ci nous savons que ça peut se produire. »

« Quelqu'un a glissé quelques mètres devant moi, et à cette vitesse-là c'est impossible d'éviter la catastrophe, a ajouté Froome. Certains d'entre nous avons chuté, mais heureusement tout le monde est O.K. et nous avons pu rallier le fil d'arrivée sans perdre trop de temps sur nos adversaires. C'est ça l'essentiel. »

Thomas, qui a gagné le contre-la-montre individuel samedi, dispose toujours d'une avance de cinq secondes sur le Suisse Stefan Kueng au classement général.

En vertu d'un bonus de 10 secondes, Kittel est maintenant troisième, à six secondes de Thomas.

Froome occupe le sixième échelon, à 12 secondes.

« C'était stressant. Tu oublies un peu c'est quoi prendre part au Tour, a dit Thomas. La température ne nous a pas aidés. »

Le TDF se poursuivra avec la présentation de la troisième étape en Belgique lundi, une épreuve de 212,5 km entre Verviers et Longwy, en France, marquée par un bref passage au Luxembourg. Cette étape sera ponctuée de trois cols de catégorie 4 et deux autres de catégorie 3, dont un qui culminera au fil d'arrivée. La troisième étape conviendra davantage aux grimpeurs comme Philippe Gilbert, qui est originaire de Verviers.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer