Chaleur, heur et malheur

Les championnats canadiens de cyclisme sur route ont... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

Les championnats canadiens de cyclisme sur route ont lieu dans la région de la capitale nationale jusqu'à mercredi.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

De la chaleur, une chute spectaculaire et une gagnante locale ont marqué les deux premiers jours des championnats canadiens de cyclisme sur route, qui se déroulent dans la capitale nationale pour la première fois depuis 1986.

Où commencer ? Par la nouvelle positive. L'athlète gatinoise Ariane Bonhomme a gagné le titre national chez les moins de 23 ans, samedi, lors de l'épreuve de 110 km sur route. Une victoire qui fera du bien au moral de l'ancienne championne junior de 2012.

« Les deux dernières années... ça n'a pas bien été pour moi. J'ai passé des moments sombres. Cela a valu la peine de continuer, de persévérer. Maintenant, c'est derrière moi. »

Bonhomme a eu son lot de blessures et de déceptions durant les deux saisons précédentes sur route. L'arrivée d'un nouvel entraîneur a changé la donne.

« Je n'ai jamais eu autant confiance », a soutenu la nouvelle championne canadienne.

Son équipe The Cyclery-Opus a dominé la journée de samedi. Elle a vu Annie Foreman-Mackey gagner chez les élites, devançant Joëlle Numainville de même que l'une des favorites, la Gatinoise Karol-Ann Canuel. Cette dernière a pris le 11e rang.

Quant à Bonhomme, elle a célébré sa conquête avec du champagne remis par les organisateurs. Le week-end précédent, elle avait eu droit à six caisses de bière après avoir terminé première au critérium de la rue Preston. « Du champagne, c'est encore mieux », a avoué la jeune femme âgée de 21 ans en riant.

Cette course s'est déroulée sous un mercure qui dépassait le cap des 30 degrés Celsius.

Une chaleur similaire était ressentie dimanche lors de l'épreuve masculine remportée par le vétéran québécois Bruno Langlois, de l'équipe Garneau-Québécor. Il a survécu à une hécatombe dans le dernier virage du parcours.

Trois meneurs ont chuté, dont Matteo Dal-Cin, d'Ottawa, qui était en bonne position pour célébrer chez lui. Seulement 18 des 141 hommes à prendre le départ ont rallié le fil d'arrivée situé dans le quartier Tunney's Pasture.

Cette victoire de Langlois possède un cachet particulier. L'athlète âgé de 37 ans avait annoncé en mars que 2016 allait être sa dernière saison compétitive.

Les championnats nationaux vont se poursuivre mardi avec la présentation du contre-la-montre dans le parc de la Gatineau. Puis mercredi, ce sera place au critérium dans les rues du Vieux-Aylmer, tout comme le dévoilement de l'équipe olympique canadienne.

À moins d'une surprise majeure, Canuel de même que Michael Woods, aussi de Gatineau, seront confirmés en vue des Jeux, à Rio. Deux cyclistes qui pourraient mêler les cartes et gagner une médaille en sol brésilien.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer