Croteau remonte dans le ring

Le nom de Danyk Croteau se retrouve sur... (Étienne Ranger, archives Le Droit)

Agrandir

Le nom de Danyk Croteau se retrouve sur la carte que présentera le groupe Yvon Michel (GYM) le 15 juin prochain au Casino de Montréal.

Étienne Ranger, archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Danyk Croteau sait qu'il remontera enfin dans le ring. Reste à savoir contre quel boxeur il échangera des coups.

Le droitier de Gatineau se prépare ces jours-ci au club Final Round en vue d'un premier combat depuis décembre dernier. Son nom se retrouve sur la carte que présentera le groupe Yvon Michel (GYM) le 15 juin prochain au Casino de Montréal. « J'ai hâte. Quand tu n'as pas de promoteur, tu ne sais jamais quand tu vas te battre la prochaine fois », a souligné Croteau, qui a effectué son passage chez les professionnels l'an dernier après une trentaine de sorties dans les rangs amateurs.

Le poids moyen âgé de 27 ans a gagné deux de ses trois combats en 2016, dont un par knock-out deux jours avant Noël au Casino Lac-Leamy. Il a achevé son adversaire Alex Ebanks en seulement 104 secondes.

« Depuis ce temps, je me tiens au gym. Je me tiens prêt au cas où. »

Qu'il soit en attente de l'identité de son prochain adversaire ne le chicote pas. Ça fait partie de la boxe, milieu fertile en rebondissements.

« Il y a toujours des noms qui circulent. Tant que le contrat n'est pas signé... tant que le gars n'a pas les deux pieds dans le ring... tu ne sais jamais ce qui peut arriver. Moi, ça ne change rien dans ma préparation. Je vais m'adapter rapidement. »

Jeune papa, Danyk Croteau a vu et lu sur ce qui s'est produit, il y a une semaine, avec le boxeur David Whittom. Ce dernier a dû être plongé dans un coma artificiel après avoir subi une hémorragie cérébrale à la suite de son combat, le 27 mai, à Frédéricton.

L'incident a poussé deux pugilistes qui ont meublé des sous-cartes au Québec, Michael Gargouri et Mike Breton, à annoncer leur retraite, ce week-end, après un gala local à Thetford Mines. Les deux hommes ont totalisé un total d'une victoire en 19 combats en carrière chez les pros. « Je suis conscient qu'il y a toujours un risque quand tu mets les pieds dans le ring. Sauf que ce genre de choses arrive rarement », a fait remarquer Croteau au sujet de la sérieuse blessure subie par Whittom.

L'ancien soldat affirme n'avoir jamais remis en question sa carrière. Même qu'il espère livrer deux autres combats en 2017. « Je vais prendre ce qui se passe. Je veux boxer le plus souvent possible », a-t-il dit.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer