Soirée de défis pour Lepage-Joanisse

Vanessa Lepage-Joanisse (à droite) disputera un combat revanche contre... (André Pichette, La Presse)

Agrandir

Vanessa Lepage-Joanisse (à droite) disputera un combat revanche contre l'Acadienne Annie Mazerolle en lever de rideau du gala de vendredi.

André Pichette, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Deux boxeurs locaux, deux fiches parfaites. Deux défis différents en vue. Vanessa Lepage-Joanisse et Louisbert Altidor monteront dans le ring vendredi soir au Métropolis, à Montréal.

L'une disputera un combat revanche contre l'Acadienne Annie Mazerolle en lever de rideau de ce gala organisé par Eye of The Tiger Management.

Le second, lui, affrontera un pugiliste plus aguerri que lui chez les mi-lourds. Adam Green (13-5, 6 K.-O.) a renoué avec la boxe en mai 2015 après une absence de huit ans. Il a déjà affronté dans le passé deux des frères Hilton, Davey et Alex.

«C'est un combat qui peut m'ouvrir des portes. Je ne suis pas encore beaucoup connu au Québec. Lui, c'est un vétéran», a souligné Altidor, qui a grandi à Ottawa avant de déménager à Montréal il y a cinq ans afin de poursuivre sa carrière.

Louisbert Altidor (à droite) affrontera un pugiliste bien plus... (Courtoisie, Eye of the Tiger Management) - image 2.0

Agrandir

Louisbert Altidor (à droite) affrontera un pugiliste bien plus aguerri que lui, Adam Green.

Courtoisie, Eye of the Tiger Management

L'ancien joueur de football a livré une soixantaine de combats dans les rangs amateurs. Il a gagné des titres de champions aux Gants de bronze, Gants d'argent et Gants dorés.

Son passage chez les pros s'est effectué l'automne dernier. Jusqu'ici, il est invaincu en trois sorties, dont la dernière à Gatineau. Une victoire par décision unanime obtenue contre Roody René.

«Je n'ai pas assez donné dans ce combat. J'aurais pu faire mieux, a dit Altidor. J'aurais dû pousser plus. J'aurais pu l'arrêter. Je suis déçu de ce côté-là, mais ça reste quand même une victoire.»

Intense rivalité 

Quant à Lepage-Joanisse, 20 ans, il s'agira d'un deuxième combat professionnel après sa victoire par décision partagée contre Mazerolle en mars à Moncton. Cette fois-ci, le duel aura lieu en sol québécois.

La foule sera rangée derrière la combattante poids lourd de la Petite-Nation, qui avait été huée dans les Maritimes. Elle a respecté la limite permise de 183 livres lors de la pesée officielle, jeudi.

«Vany est très prête. Elle est très calme, souriante et confiante. Sa préparation s'est bien déroulée», a soutenu son entraîneur Stéphane Joanisse en entrevue téléphonique. «Il y a beaucoup de choses qu'elle n'a pas faites lors du premier combat. Ça se passait en terrain hostile. C'était de l'apprentissage... Pas de casque, des gants différents. L'adaptation s'était bien passée.»

Mazerolle, 32 ans, a promis d'être spectaculaire. «J'aurai un drapeau de l'Acadie sur mes épaules et c'est avec une chanson acadienne que je vais me rendre vers le ring», a-t-elle affirmé à L'Acadie-Nouvelle.

«Elle m'a battue chez nous et je veux la battre chez elle», a ajouté Mazerolle plus tard en entrevue en parlant de sa jeune rivale.

Le clan Lepage-Joanisse s'attend à voir une adversaire plus agressive. Rien ne pourra les surprendre.

«Je m'attends à la voir faire encore des grimaces dans le ring pour faire sortir Vanessa de ses gonds. Quand tu fais ça habituellement, c'est que ça ne va pas trop bien», a dit Joanisse, qui répète que sa protégée livrera un des meilleurs combats de la soirée.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer