Lepage-Joanisse déjà prête pour le combat revanche

Vanessa Lepage-Joanisse compte bien remporter un second combat... (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Vanessa Lepage-Joanisse compte bien remporter un second combat d'affilée contre Annie Mazerolle.

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le combat revanche n'aura lieu que dans un mois, mais ça s'échange déjà des coups dans les médias.

La boxeuse Vanessa Lepage-Joanisse, originaire de la Petite-Nation, savait très bien pourquoi le journaliste du Droit l'appelait jeudi. Son adversaire en vue d'un gala prévu le 13 mai à Montréal, Annie Mazerolle, venait de déclarer dans un quotidien du Nouveau-Brunswick qu'elle aurait dû gagner le premier affrontement entre les deux femmes en mars dernier à Moncton.

Un duel qui a penché en faveur de Lepage-Joanisse par décision partagée des juges.

«Pendant le premier combat, je l'attendais. Mais cette fois-ci, ça va être le contraire. C'est moi qui vais attaquer. Je sais ce qu'elle a en terme de puissance. Elle ne frappe pas fort et elle ne m'a pas vraiment fait mal», a soutenu Mazerolle à L'Acadie Nouvelle.

Un commentaire qui a fait rire Lepage-Joanisse, une ancienne championne canadienne dans les rangs amateurs.

«C'est drôle parce que ses genoux ont fléchi quelques fois», a-t-elle précisé.

«J'ai toujours boxé de façon agressive. Et ça ne me dérange pas si je me retrouve dans les câbles. J'ai de bonnes aptitudes pour contre-attaquer.»

Confiante et en contrôle 

Lepage-Joanisse, 20 ans, a rappelé qu'elle n'a jamais été ébranlée dans ses combats chez les amateurs, autant au pays que sur la scène internationale. Sa sortie le mois dernier était sa première en tant que professionnelle.

Il s'agissait aussi d'une première présence dans une arène adverse.

«Il y avait peut-être juste deux personnes debout pour m'applaudir. Tout le monde me huait. J'ai embarqué dans le ring et j'ai fait mon travail.»

Une approche qu'elle compte conserver le mois prochain au Métropolis, qui accueillera ce gala organisé par Eye of the Tiger Management. Presque tous les billets ont été écoulés.

Encore là, ça ne semble pas la déranger de boxer devant une salle comble. Et elle compte livrer une performance similaire à celle offerte dans les Maritimes.

«Veux, veux pas, nous avons livré un bon combat, a dit Lepage-Joanisse de son premier face à face avec Mazerolle. Les gens étaient au bout de leur chaise. C'était un combat explosif.»

La revanche se retrouvera en préliminaire des combats principaux mettant en vedette les Butler, Hyppolite, Jean et Maduma.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer