Deux minutes, 57 secondes à retrancher

Considéré comme étant le meilleur marathonien au monde,... (Associated Press)

Agrandir

Considéré comme étant le meilleur marathonien au monde, le Kényen Eliud Kipchoge est favori pour devenir la première personne à courir les 42,2 kilomètres d'un marathon en moins de deux heures.

Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

MILAN - À l'occasion du 63e anniversaire de la performance historique de Roger Bannister, qui avait franchi le mille en moins de quatre minutes, trois réputés athlètes tenteront de fracasser une autre marque : courir un marathon en moins de deux heures.

Le champion olympique Eliud Kipchoge sera la principale tête d'affiche du marathon qui se déroulera samedi sur la piste de Formule 1 de Monza, et il sera accompagné du double vainqueur du marathon de Boston, l'Éthiopien Lelisa Desisa, et du détenteur du record du monde pour le demi-marathon, l'Érythréen Zersenay Tadese.

Ils tenteront de parcourir 42,2 km en moins de deux heures. Le record du monde pour la distance est de deux heures, deux minutes et 57 secondes, et il a été établi par le Kényan Dennis Kimetto à Berlin en 2014.

Le projet Breaking2 est commandité par l'entreprise Nike. Ce ne sera pas une tentative officielle pour battre le record du monde, cependant, en raison de l'entrée en piste de « lapins » à la mi-course et de la distribution de liquides aux participants en motocyclette.

Kipchoge, qui est considéré comme étant le meilleur marathonien au monde, est le favori pour accomplir l'exploit parmi les trois candidats.

Le meilleur temps de Kipchoge est de 2:03:05, soit le troisième meilleur chrono de l'histoire. Il l'a réalisé au marathon de Londres l'an dernier, bien qu'il concède toujours huit secondes au record du monde.

S'il veut franchir la distance en moins de deux heures, alors il devra améliorer d'environ sept secondes le rythme de 4:41,5 par mille réalisé par Kimetto - un défi extraordinaire pour des athlètes qui sont déjà dans une classe à part.

En plus des chaussures conçues afin d'améliorer de 4 % l'efficacité des athlètes, les organisateurs croient que s'ils respectent le rythme de Kimetto alors ils devraient être en mesure de franchir la barre des deux heures en raison des nombreux avantages dont ils bénéficieront.

La piste jouera également un rôle essentiel. Le circuit de Monza a été choisi après des recherches exhaustives qui comprenaient l'analyse de la température moyenne, la pression atmosphérique et la force des vents.

Les trois marathoniens, qui s'entraînent depuis un an pour tenter l'exploit, effectueront 17 tours et demi sur le circuit de 2,41 km.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer