Le Gatinois Michael Woods au départ Giro

«L'équipe a de grands objectifs. Nous avons ciblé... (Patrick Woodbury, Archives Le Droit)

Agrandir

«L'équipe a de grands objectifs. Nous avons ciblé certaines étapes individuelles ici que nous croyons pouvoir gagner. C'est mon cas», a lancé le cycliste Maichael Woods.

Patrick Woodbury, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Michael Woods se croise les doigts à la veille de sa première participation au Giro. Il espère éviter larmoiements et démangeaisons durant cette course à étapes qui s'étalera sur trois semaines en Italie.

Le cycliste de Gatineau a vécu une expérience désagréable à une de ses dernières sorties sur la scène internationale, le 19 avril. Il a dû se contenter d'une 11e position à la Flèche Wallonne. « J'ai été victime d'allergies saisonnières. Je n'avais jamais vécu pareille chose auparavant. Ce n'était pas agréable », a-t-il relaté, mardi, au bout du fil.

L'athlète âgé de 30 ans était arrivé plus tôt dans la journée en Sardaigne en compagnie de ses coéquipières de l'équipe professionnelle Cannondale-Drapac. Le coup d'envoi de la 100e édition du Giro y sera donné vendredi.

« Je vais devoir être prudent avec mes allergies. Le climat et la végétation ici sont similaires (à la Belgique). »

Woods a hâte de prendre le départ du Giro, un des trois grands rendez-vous de l'année aux côtés du Tour de France et du Tour d'Espagne. Surtout que l'an dernier, il avait dû se retirer après avoir subi une blessure majeure, une dizaine de jours auparavant.

Une roue coincée dans un nid de poule durant une course avait mené à une fracture de la main gauche. Son dos avait aussi écopé.

« C'était très désolant de manquer le Giro, mais en revanche, ça me fait apprécier encore plus le moment que je m'apprête à vivre. Ça sera ma première aventure dans un des trois grands tours cyclistes, a-t-il dit.

«Quand j'ai commencé à pratiquer le cyclisme de compétition il y a cinq ans, je n'avais en tête que de participer aux Jeux olympiques, a ajouté Woods, 55e à Rio. Mais j'ai vite compris qu'une bonne performance à un événement tel que le Giro, ça peut définir une carrière.»

Ce dernier en était à saison recrue en 2016 sur le World Tour. Il avait épaté dès le premier mois en terminant cinquième au classement général du Tour Down Under.

Cette année, ce fut un peu plus difficile en Australie avec une 21e position.

«Je n'ai pas connu un bon début à ma saison, mais depuis cette course à étapes, je me débrouille beaucoup mieux en peloton», fait-il remarquer. Sa feuille de route en 2017 comprend une deuxième place au Grand Prix Miguel Indurain, il y a un mois.

De quoi l'encourager en vue du Giro.

«L'équipe a de grands objectifs. Nous avons ciblé certaines étapes individuelles ici que nous croyons pouvoir gagner. C'est mon cas. Il y a certaines journées lors de la semaine finale où il faut grimper. Je pense pouvoir m'échapper et peut-être même finir avec une victoire.»

Du même souffle, Michael Woods avoue que plusieurs points d'interrogation flottent au-dessus de lui. «Ma plus longue course à étapes a été en Chine. La compétition avait duré 13 jours, a-t-il souligné.

«Le Giro, lui, va durer une semaine de plus. Je m'aventure en terrain inconnu. J'ignore comment mon corps va réagir. J'ai hâte de passer ce test.»

Ce qui pourrait jouer en sa faveur ? Du temps froid est prévu lors des étapes présentées dans le nord de l'Italie.

«Je n'aime pas rouler dans la pluie ou le froid. Mais contrairement à plusieurs autres cyclistes qui seront sur place, ça ne va pas me déranger. C'est difficile de battre des entraînements sous le point de congélation à Gatineau !»

Un retour en Outaouais est justement prévu après le Tour d'Italie.

«Ça va faire du bien de revenir à la maison. Je n'ai pas été chez moi depuis novembre», a soutenu Michael Woods, qui compte participer aux championnats canadiens en juin dans le Vieux-Aylmer et le parc de la Gatineau.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer