Cinq nageurs de Gatineau qualifiés en vue des Jeux du Canada

Les nageurs Louis Bertrand, Antoine Cyr-Bouchard, Brandon Lacroix,... (Patrick Woodbury, Le Droit)

Agrandir

Les nageurs Louis Bertrand, Antoine Cyr-Bouchard, Brandon Lacroix, Xavier Pimentel et Benjamin Racine se sont qualifiés en vue des Jeux du Canada, qui auront lieu cet été à Winnipeg.

Patrick Woodbury, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Benjamin Racine était un brin nerveux en attendant le coup de départ de sa course, samedi, dans l'eau de la piscine du parc Olympique à Montréal. C'était sa dernière occasion de se qualifier en vue des Jeux du Canada.

Deux minutes et 11 secondes plus tard, le nageur de Gatineau célébrait. Il venait de gagner l'épreuve de 200 m au dos. Surtout, il s'était assuré d'un billet en direction de Winnipeg au milieu de l'été.

« Ça fait trois ans que les entraîneurs en parlent de cette sélection pour les nageurs nés en 2001... J'ai vraiment hâte d'y aller aux Jeux du Canada », a relaté l'ado âgé de 15 ans, qui fait déjà 6'1''.

Ce qui le rend encore plus heureux ?

Il ne sera pas le seul produit de Natation Gatineau à participer à la compétition multisports qui se déroulera du 28 juillet au 13 août dans la capitale manitobaine. Le club a vu quatre autres de ses athlètes, Louis Bertrand, Antoine Cyr-Bouchard, Brandon Lacroix et Xavier Pimentel, se qualifier en vue des Jeux.

Oui, cinq.

« C'est du jamais vu pour l'Outaouais », a confirmé le directeur de la performance, relève et développement à la Fédération de natation du Québec, Michel Bérubé.

Ce dernier connaît bien la scène aquatique de la région. Il y a effectué deux passages en tant qu'entraîneur. D'abord de 1981 à 1996 au défunt club Grande-Rivière d'Aylmer, puis de 2009 à avril 2015 à Natation Gatineau.

Bérubé se réjouit de voir les nageurs de l'Outaouais se distinguer de la sorte. Seul Pointe-Claire a réussi à qualifier plus d'athlètes - six - en vue des Jeux du Canada. « Ça n'a pas été facile pour le club de Gatineau depuis un bout de temps avec tous les changements qui sont survenus, a-t-il rappelé.

«C'est le fun de voir un tel résultat»

Un autre qui a un gros sourire depuis quelques jours ? Brian Kelly, entraîneur-chef de Natation Gatineau depuis sept mois.

Ce dernier a pris la relève de Robert Toupin, qui avait assumé l'intérim suite au départ de Pierre Lafontaine en octobre 2015, le successeur de... Michel Bérubé. «Nous essayons de mettre sur pied ici un des programmes de développement de haut niveau au pays. Il reste encore beaucoup de travail à faire, mais ça (cinq nageurs aux Jeux) vient de donner de la crédibilité à notre démarche», a-t-il noté.

Les Racine, Bertrand, Cyr-Bouchard, Lacroix et Pimentel ont eu peu de temps pour célébrer leur exploit. Ils ont profité d'une seule journée de congé lundi. Le quintette était de retour dans la piscine du centre sportif mardi. «On repart en compétition dans deux semaines à Toronto, a noté Benjamin Racine.

«Ce n'est pas le temps de s'arrêter.»

Puis ces nageurs s'amusent.

«Nous nous entraînons toujours ensemble. Nous nous motivions un et l'autre. C'est le fun que les cinq puissent participer aux Jeux. Tout le monde méritait de se qualifier.»




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer