Avenir incertain pour la Coupe Canada à Gatineau

Plusieurs autres facteurs influenceront la décision de Plongeon... (Patrick Woodbury, Archives Le Droit)

Agrandir

Plusieurs autres facteurs influenceront la décision de Plongeon Canada. L'aide financière offerte par la ville hôte de même que le gouvernement provincial pèsera notamment dans la balance.

Patrick Woodbury, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Coupe Canada de plongeon pourrait se dérouler ailleurs qu'en Outaouais dès l'an prochain.

Le Droit a appris que « quelques villes » au pays bataillent pour obtenir cette étape du circuit Grand Prix de la FINA présentée depuis 2013 à Gatineau. La prochaine présentation, qui aura lieu du 6 au 9 avril au centre sportif, doit attirer plus de 100 athlètes de 19 pays.

Dans le lot, on retrouvera le champion du monde au tremplin de 3 m, He Chao, de même que le champion de la Coupe du monde au 10 m, Yang Jian. « L'équipe chinoise est toujours très forte, particulièrement cette année », a noté mardi la directrice générale de Plongeon Canada, Penny Joyce.

Sa fédération a conclu une entente de quatre ans avec la Ville de Gatineau à l'automne 2013 afin de présenter cet événement annuel dont la diffusion internationale est évaluée à 162 millions de téléspectateurs. Ce pacte viendra à échéance après la prochaine visite des médaillées olympiques dans une semaine.

« Gatineau a fait part de son intérêt de s'engager pour quatre autres années », a confirmé Joyce.

« La Ville a soumis une offre très alléchante. Nous sommes très heureux de recevoir pareille proposition. Gatineau a été un excellent partenaire ces dernières années. »

Il y a toutefois un hic.

« D'autres villes ont fait part de leur intérêt. Nous travaillons en ce moment à évaluer notamment les capacités techniques de chacune de ces villes à accueillir pareil événement », a indiqué Penny Joyce.

« Nous comptons prendre une décision d'ici le 1er juin, si possible plus tôt que tard », a-t-elle ajouté.

Pas question pour la DG de dévoiler l'identité ou le nombre exact de ces municipalités qui tentent d'arracher la Coupe Canada à Gatineau, site du rendez-vous depuis mai 2013. La compétition se déroulait auparavant à Montréal.

Des travaux majeurs de rénovations à la piscine du Parc Olympique avaient forcé Plongeon Canada à trouver un nouveau domicile pour cet arrêt du circuit Grand Prix. Victoria et Saskatoon étaient alors dans le coup.

Mais Gatineau, grâce à son nouveau centre sportif, avait gagné la mise.

Joyce a répété durant l'entrevue que Plongeon Canada se plaisait à Gatineau. Elle a vanté autant les infrastructures en place de même que l'implication du Club de plongeon de Gatineau, dont l'armée de bénévoles a aidé à l'organisation des quatre premières présentations.

Il a été impossible de savoir si Toronto s'avère une des villes candidates. Elle possède un nouveau complexe sportif composé notamment de deux piscines de dimensions olympiques. L'endroit construit en vue des Jeux panaméricains de 2015 est aussi doté des plus récents tremplins et tours pour la pratique du plongeon international.

Penny Joyce a rappelé que plusieurs autres facteurs influenceront la décision de Plongeon Canada. L'aide financière offerte par la ville hôte de même que le gouvernement provincial pèsera notamment dans la balance, tout comme une participation active de commanditaires locaux.

« C'est tout aussi crucial que la qualité des infrastructures », a reconnu la directrice générale.

Le responsable des sports et des événements à la Ville de Gatineau, Joël Bergevin, a noté que la tenue de la Coupe Canada, une compétition de « prestige », représente notamment 800 nuitées. C'est sans compter la visibilité obtenue par la région via la couverture médiatique.

La municipalité, dit-il, « souhaite sincèrement poursuivre son partenariat gagnant avec Plongeon Canada et la FINA ».

« Nous avons développé une belle relation. Et il y a une belle mobilisation. Sans la présence des gens du club de plongeon de Gatineau, ce type d'événement ne pourrait pas se tenir ici. »




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer