Deux patineurs, un même but

Deux athlètes de Gatineau, Sébastien Piché et Cédrick... (Martin Roy, Le Droit)

Agrandir

Deux athlètes de Gatineau, Sébastien Piché et Cédrick Brunet (à droite), participeront aux Championnats de patinage de vitesse sur courte piste de l'Est du Canada, ce week-end, à Ottawa.

Martin Roy, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Son père Michel Brunet a participé aux Jeux olympiques en patinage artistique. Sa mère Brigitte Gauthier soigne les membres de l'équipe canadienne de ski acrobatique depuis quinzaine d'années.

C'est sans compter sa tante Jennifer Heil, qui a gagné l'argent en bosses aux Jeux en 2010, à Vancouver.

Des Jeux auxquels Cédrick Brunet a assisté. Il avait eu l'occasion de voir notamment des compétitions de patinage de vitesse sur courte piste.

« C'est là que j'ai accroché, que j'ai eu le goût d'essayer ça », raconte l'ado gatinois de 16 ans, qui tente à son tour de se faire un nom dans le sport compétitif.

Le voici, quelques hivers après ces Jeux en tant que spectateur, parmi les plus rapides au Québec dans sa catégorie.

Brunet se prépare à participer aux championnats canadiens de l'Est qui se dérouleront à Ottawa, samedi et dimanche. Plus précisément au complexe récréatif Bob MacQuarrie.

« Je me sens tellement bien en ce moment. C'est ma plus belle année. J'ai toujours le goût de pratiquer, de toujours me surpasser lors de chaque entraînement. C'est ce qui me motive. »

Brunet pratiquait le hockey avant de se tourner vers la courte piste. Il avoue avoir tenté sa chance en patinage artistique au début de son enfance.

« J'ai suivi des cours quand j'étais tout petit. Je n'ai pas tripé là-dessus. »

Ce n'est pas un gars qui baigne dans la finesse.

« J'aime plus la vitesse... la puissance », précise-t-il.

Brunet a complété la saison régulière au premier rang du classement général du circuit québécois chez les 15 ans. Des accrochages l'ont privé de médailles récemment aux championnats provinciaux.

« J'ai eu de la malchance », précise-t-il.

Ce ne sera pas le seul produit du club de patinage de vitesse de Gatineau qui prendra le départ des Championnats canadiens de l'Est. Sébastien Piché vise aussi de se retrouver sur le podium.

Dans son cas, c'est un habitué de rendez-vous.

« Ce sera ma quatrième participation. Chaque fois, j'ai gagné des médailles. J'espère en avoir d'autres », ajoute le patineur âgé de 16 ans, sourire aux lèvres.

Surtout, sa famille et lui n'auront pas à se taper des centaines de kilomètres de route.

« La première année que j'ai pris part aux championnats, c'était à Rivière-du-Loup. Ce fut l'endroit le plus proche de la maison », note-t-il.

Les deux autres printemps en 2015 et 2016, Piché a dû se rendre au Nouveau-Brunswick et à l'Île-du-Prince-Édouard. « Ça va être le fun de patiner ici », lance-t-il.

Cinq épreuves l'attendent, dont le 1500 m.

Plus de 120 patineurs de l'Est du Canada sont attendus à cette compétition présentée par les Concordes de Gloucester. Il s'agit du plus important rendez-vous sur courte piste à se dérouler à Ottawa depuis la tenue des championnats nationaux juniors sur courte piste en 2007.

La région a déjà accueilli dans le passé les sélections olympiques à deux reprises en patinage de vitesse.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer