Gros trophée, grosse assiette pour De Haître

Le Canadien Vincent De Haître a terminé deuxième... (Agence France-Presse)

Agrandir

Le Canadien Vincent De Haître a terminé deuxième de la compétion de Stavanger,ce qui lui permet de solidifier sa deuxième place du classement général de la Coupe du monde.

Agence France-Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un défi attendait Vincent De Haître dans sa chambre d'hôtel. Plus gros que celui qu'il avait relevé quelques heures auparavant sur l'anneau de glace de Stavanger, en Norvège.

Le patineur de vitesse de Cumberland faisait des bagages en vue de son départ, tôt lundi matin. Il devait trouver notamment de la place pour deux récompenses.

D'abord une assiette en argent qu'il avait remportée la veille en terminant deuxième lors de la dernière course de 1000 m de l'hiver sur longue piste. Un résultat qui lui a permis de terminer au second rang du classement général de la Coupe du monde.

Mais surtout, il y avait un trophée de champions obtenu avec ses coéquipiers Olivier Jean et Laurent Dubreuil pour avoir terminé en tête du classement général aux sprints par équipe.

« C'est quand même assez gros. Je pense que je vais devoir l'amener avec moi sur l'avion », a lancé De Haître, visiblement amusé par la situation cocasse.

Ses amis de l'équipe canadienne et lui se préparaient aussi à assister à un banquet en soirée. Une fête très attendue après une autre longue saison.

« Souvent à mi-chemin de l'hiver lors des autres saisons, j'étais fatigué », a soutenu De Haître.

Mais cette saison-ci aura été spéciale. L'athlète âgé de 22 ans s'est retrouvé souvent sur le podium. C'est sans compter son titre de vice-champion du monde obtenu en février en Corée du Sud.

« Ce fut un des faits saillants de ma saison, tout comme le record canadien que j'ai battu à Calgary au 1000 m », a-t-il souligné avec un brin de fierté.

De Haître s'est beaucoup amusé. Même que durant le week-end, il a été mis à l'essai dans un nouveau rôle. On l'a inséré samedi dans l'épreuve de la poursuite aux côtés de Jordan Belchos et Ted-Jan Bloemen.

« C'était ma première fois. Habituellement, je suis le réserviste », a-t-il rappelé.

Le Canada a terminé cinquième.

« Je ne peux pas être trop déçu », a-t-il soutenu.

Ce dernier craignait manquer d'énergie pour sa course au 1000 m, qui avait lieu une heure après la poursuite. « Je n'avais pas d'attente. J'ai gardé ça pas mal technique », a-t-il expliqué.

Seul Kjeld Nuis, des Pays-Bas, l'a devancé. Le patineur européen sera son plus sérieux rival dans un an aux Jeux olympiques.

« Je suis très content du déroulement de ma saison. Il y a quelques performances que j'aimerais reprendre, mais rien ne peut être parfait. »

Vincent De Haître n'était pas le seul patineur de la région aux finales de la Coupe du monde.

Ivanie Blondin a notamment terminé huitième au départ groupé chez les femmes. Elle complète la saison au troisième rang au classement général. Tout ça un an après avoir fini au sommet.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer