Un choc britanno-américain multisports

LONDRES - Les dirigeants olympiques américains et britanniques établiront un... (Archives, Le Soleil)

Agrandir

Archives, Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

LONDRES - Les dirigeants olympiques américains et britanniques établiront un plan pour la mise sur pied d'une compétition multisports entre les deux pays lors d'une réunion prévue à New York, le mois prochain.

Les rivaux transatlantiques, qui ont terminé aux deux premiers échelons du classement des médailles des Jeux olympiques de Rio de Janeiro, souhaitent mettre sur pied une compétition bisannuelle présentée en alternance dans les deux pays. Une demi-douzaine de sports y seraient présentés et la première édition aurait lieu en 2019, à titre de préparation aux Jeux de Tokyo.

«La question est maintenant de savoir quels sports fonctionneraient le mieux pour une telle formule et d'approcher ces fédérations», a déclaré le directeur général de l'Association olympique britannique, Bill Sweeney.

Les États-Unis sont une puissance en natation et en athlétisme, tandis que les Britanniques excellent en cyclisme et en aviron.

«Plusieurs fédérations sportives nous ont dit qu'elles sont intéressées, a ajouté Sweeney. Le concept est une série aller-retour, disputée aux deux ans, comme au golf.»

La Coupe Ryder était un tournoi entre les deux nations jusqu'en 1979, quand les golfeurs européens ont été ajoutés.

Les sports olympiques britanniques ont vu leur financement être amputé par l'organisme UK Sport, malgré leur deuxième place à Rio, en raison d'un déclin des ventes des loteries nationales. Cette confrontation face aux Américains pourrait prévenir d'éventuelles nouvelles réductions de leur financement, surtout que les détenteurs de droits de retransmission des JO en Europe et aux États-Unis, Eurosport et NBC, sont impliqués dans ces discussions.

«Cela nous donnerait une opportunité additionnelle de générer des revenus qu'on pourrait réinjecter dans le système, a admis Sweeney. Les communications sont bien entamées, mais comme à chaque fois que vous voulez mettre sur pied un tel projet, beaucoup de négociations doivent avoir lieu.»

Les États-Unis ont gagné 121 médailles à Rio de Janeiro contre 67 pour les Britanniques, leur meilleure performance mis à part les Jeux de Londres.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer