Jeux du Québec: Sirois passe à l'histoire

Le gymnaste Élie Sirois tient le drapeau de... (Photo courtoisie)

Agrandir

Le gymnaste Élie Sirois tient le drapeau de l'Outaouais aux côtés de deux de ses coéquipiers qui sont aussi montés sur le podium aux Jeux du Québec.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Il rêvait à cet exploit depuis quelques années, mais Élie Sirois ignorait l'avoir enfin réalisé dans les dernières heures. Le gymnaste est devenu l'athlète masculin le plus décoré de l'histoire de l'Outaouais aux Jeux du Québec.

L'ado de 16 ans de Hull a gagné quatre médailles lors des épreuves individuelles de gymnastique à la 52e finale provinciale présentée, dimanche, à Alma. La veille, il avait remporté l'argent avec Mathis Bélec, Éloïc Brazeau, Liam Demers-Macdonald, Vincent Mercier et Benoît Tremblay lors du concours par équipe.

Une récolte qui porte son total à 14 médailles en quatre participations aux Jeux du Québec.

Ce qui lui permet de battre le record d'un ami, Samuel Gaudet-Pellerin, qui avait amassé 12 médailles entre 2009 et 2013.

« Je ne savais pas. C'est toi qui me l'apprends », a avoué le produit du club Unigym de Gatineau au bout du fil.

« C'est le fun, surtout que c'était un de mes buts d'avoir un jour plus de médailles que Samuel (...) C'était un de mes modèles quand j'étais plus jeune. Je le suivais beaucoup. Quand tu vieillis, tu espères un jour de dépasser un jour tes modèles. »

Les deux anciens coéquipiers avaient fait sensation, il y a cinq ans, à Chicoutimi en gagnant chacun six médailles. Deux ans auparavant à Valleyfield, Sirois avait effectué ses débuts aux Jeux du Québec à l'âge de 10 ans.

Ce dernier avait alors été impliqué dans la première quadruple égalité pour une médaille dans l'histoire de la compétition multisports. « Je ne me souviens pas de ça », a-t-il confié.

Participer aux Jeux, Sirois adore ça. « C'est toujours spécial. La différence cette fois-ci, c'est que je suis le plus vieux. Je m'occupe des plus jeunes, je les encourage », a-t-il raconté.

La médaille dont il s'avère le plus fier à Alma ?

« Celle en équipe. Ça démontre que nous avons tous travaillé fort. Quand tu fais ça, tu atteins tes objectifs. »

Un commentaire qui ne surprendra pas son entraîneur Zackari Levesque. « Élie, c'est une personne qui possède un bon esprit sportif. Et quand c'est le temps, il fonce », a-t-il souligné.

Ce fut un week-end mémorable à la palestre également pour Emmanuelle Lalonde, Noémie Larose, Valeska Léonard, Cloé Martineau, Sophie Shaver et Szilvia Spadacciniont. Les six adolescentes ont uni leurs efforts pour remporter la compétition par équipe.

Les gymnastes ont livré 18 des 28 médailles de l'Outaouais, qui occupe le troisième rang du tableau des médailles après deux jours de compétition, à derrière Rive-Sud et la Mauricie. Les skieurs de fond sont montés neuf fois sur le podium. La paire formée de Nicolas Syrros et Mallory Williams a notamment récolté l'or au relais mixte chez les 13 ans.

En trampoline, Justine Drolet a mis la main sur le bronze.

Au curling masculin, l'Outaouais est demeurée invaincue à ses quatre premières parties, battant Capitale-Nationale, Chaudière-Appalaches et Lac Saint-Louis en plus d'arracher une nulle à l'Abitibi. En hockey féminin, la région a gagné ses deux matches de qualification avant de s'incliner 3-0 contre le Centre du Québec en quart de finale de la première division.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer