Hamilton prend de nouveau l'ascendant sur  Rosberg au Brésil

Lewis Hamilton a récemment eu l'ascendant sur son coéquipier chez Mercedes Nico... (Agence France-Presse)

Agrandir

Agence France-Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

Lewis Hamilton a récemment eu l'ascendant sur son coéquipier chez Mercedes Nico Rosberg, remportant les deux dernières courses du championnat de Formule 1 au Mexique et aux États-Unis.

L'Anglais a remis ça, vendredi, en dominant les deux premières séances d'essais libres en prévision du Grand Prix du Brésil, roulant à chaque fois avec un peu plus de rythme que Rosberg.

L'Anglais a besoin d'une victoire dimanche pour prolonger le suspense dans la course au championnat jusqu'au dernier Grand Prix de la saison dans deux semaines à Abou Dhabi.

«La journée a été bonne, a reconnu Hamilton. C'est assez dur ici physiquement en ce moment avec une chaleur aussi élevée. Nous pouvons être satisfait de notre début de week-end.»

Rosberg peut pour sa part s'assurer son premier championnat des pilotes de F1 s'il gagne la course de dimanche, ce qui priverait Hamilton d'un possible quatrième titre.

Rosberg devance Hamilton par 19 points au classement après 19 des 21 épreuves. L'Allemand s'est aussi plaint de la chaleur alors que l'été approche au Brésil.

«Stratégiquement, ce ne sera pas simple pour la course, a expliqué Rosberg. Mais, encore une fois, c'est censé devenir beaucoup plus frais et nous pourrions avoir des conditions complètement différentes dimanche.»

La piste était sèche vendredi et il devrait en être de même samedi. Mais la pluie est attendue dimanche, ce qui pourrait causer des surprises.

On a souvent eu droit à des courses sous la pluie au circuit d'Interlagos avec des résultats étonnants.

«Les prévisions météorologiques des prochains jours sont incertaines. Des opportunités peuvent donc surgir et représenter un défi», a déclaré Christian Horner, le directeur de l'équipe de Red Bull, le principal rival de Mercedes toute la saison.

À vrai dire, Hamilton pourrait être l'actuel meneur au championnat si ce n'était pas du Grand Prix de Malaisie en octobre. Il a alors été trahi par son moteur vers la fin de cette course qu'il menait facilement. Cette malchance lui a fait perdre 25 points et il tente de combler son retard depuis.

Hamilton s'est imposé par 23 centièmes de seconde devant Rosberg lors de la première séance en matinée et seulement une petite fraction de seconde dans la seconde - 0,030 - sur le circuit vallonné d'Interlagos, au sud de Sao Paulo.

«Ce circuit est réputé pour réserver des surprises inattendus, a analysé Paddy Lowe, le directeur technique de Mercedes. Nous ne prenons donc rien pour acquis.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer