Le directeur technique de Mercedes rejette la thèse du sabotage

Lewis Hamilton a dominé le GP de Malaisie... (C.L. Donald Lim, AFP)

Agrandir

Lewis Hamilton a dominé le GP de Malaisie jusqu'au 40e tour lorsque son moteur a pris feu, ce qui l'a forcé à abandonner.

C.L. Donald Lim, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

Le directeur technique de l'écurie Mercedes, Paddy Lowe, a rejeté du revers de la main les allégations de possible sabotage pour expliquer la panne de moteur dont a été victime Lewis Hamilton au Grand Prix de Malaisie, le week-end dernier.

Hamilton menait avec 15 tours à faire à Sepang quand son moteur a explosé, offrant ainsi la tête de la course et éventuellement la victoire au pilote Red Bull Daniel Ricciardo.

Sous le coup de la frustration, Hamilton avait laissé entendre après la course qu'il ne s'agissait peut-être pas que de malchance.

«Il y a quelqu'un qui ne veut pas que je gagne cette année, avait-il laissé planer. Mais je ne vais pas abandonner. Je vais continuer de mettre de la pression.»

Avec cinq Grands Prix à disputer, il sera difficile pour Hamilton de combler l'écart qui le sépare de son coéquipier Nico Rosberg et du premier rang au classement des pilotes. Rosberg devance Hamilton par 23 points.

Après les essais de vendredi au Grand Prix du Japon, Lowe a indiqué que toute suggestion de sabotage ne tenait pas la route.

«Je ne peux pas être d'accord avec vous qu'il y avait là une suggestion de ce genre, a dit Lowe. Lewis nous a très clairement indiqué que ce n'était pas du tout le cas.

«Nous avons eu d'autres ennuis très malchanceux dans l'année, a t-il poursuivi. La Formule Un est un domaine très difficile. L'ingénierie se rend aux limites de performance, et il arrive que certaines choses tournent mal.»

Rosberg a fini deuxième derrière Hamilton lors des deux dernières courses à Suzuka. Il a été le plus rapide vendredi, par sept centièmes de seconde devant Hamilton.

Une victoire dimanche rapprocherait l'Allemand d'un premier championnat et ferait beaucoup de dommages aux espoirs de l'Anglais de mériter un troisième titre de suite.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer