Verstappen domine la deuxième séance d'essais

Max Verstappen a inscrit le meilleur chrono de... (Loic Venance, AFP)

Agrandir

Max Verstappen a inscrit le meilleur chrono de la deuxième séance d'essais libres en prévision du Grand Prix de Belgique de Formule 1.

Loic Venance, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jerome Pugmire
Associated Press
Spa-Francorchamps

Max Verstappen a inscrit le meilleur chrono de la deuxième séance d'essais libres en prévision du Grand Prix de Belgique de Formule 1 tandis Lewis Hamilton prendra le départ de l'épreuve, dimanche, en fond de grille après avoir été pénalisé pour des changements au groupe propulseur.

Hamilton, triple champion du monde, a été sanctionné de 15 places sur la grille pour l'installation de nouveaux éléments au-delà du quota règlementaire et il a écopé de 15 autres places à la suite d'autres modifications en après-midi.

Compte tenu de la situation inévitable, Mercedes pourrait profiter des circonstances pour procéder à d'autres changements au groupe propulseur avant la séance de qualifications.

Hamilton n'est pas le seul pilote de pointe à avoir été recalé, puisque Fernando Alonso, double champion du monde, a reçu une pénalité de 35 places sur la grille à la suite de multiples changements de composantes après une fuite d'eau pendant la première séance.

On saura samedi qui partira vraiment de la dernière place.

Hamilton et son coéquipier chez Mercedes Nico Rosberg se sont montrés plus lents pendant la session d'après-midi, car ils ont roulé en piste avec des pneus médiums plus durs, ce qui visait à déterminer leur durabilité qui pourrait devenir un facteur important dimanche si l'extrême chaleur se poursuit.

Le circuit de Spa-Francorchamps, niché dans la forêt des Ardennes, est habituellement connu pour son climat plutôt frais. Mais pas cette année.

Les températures grimpent à 35 degrés Celsius en après-midi et elles ont même atteint les 25 degrés au début de la première séance à 10 heures.

Le soleil d'après-midi a semblé convenir à Verstappen, âgé de 18 ans, qui a manifesté son mécontentement envers le vétéran finlandais Kimi Raikkonen - qui a le double de son âge.

« Que fait-il? Il est dangereux, s'est plaint Verstappen à la radio. Je roule à plus de 300 km/h et il me bloque. »

En matinée, Rosberg avait été le plus rapide devant Hamilton, qui a gagné six des sept dernières courses et devance Rosberg par 19 points au championnat avec huit courses à disputer après celle-ci.

Mais la pénalité imposée à Hamilton pourrait offrir l'occasion à Rosberg de combler son retard.

Si ces essais libres ont manqué d'actions, ils étaient utiles pour les pilotes qui ont reçu deux trains de pneus supplémentaires de la part de Pirelli, tandis que certains ont testé un halo protecteur.

Pirelli, le manufacturier italien, teste un nouveau pneumatique conçu pour mieux résister aux débris.

L'an passé, Nico Rosberg et Sebastian Vettel avaient tous deux été victimes d'une violente crevaison en Belgique.

Le beau temps inattendu a donné lieu à une affluence de partisans, notamment un groupe important de Néerlandais venus encourager Verstappen, pressenti comme la nouvelle vedette de la F1 et le plus jeune pilote à remporter une course.

Les organisateurs ont déclaré que 20 000 billets ont été vendus aux amateurs néerlandais. Mais Verstappen attire également l'intérêt des amateurs locaux parce que sa mère est belge.

« C'est le plus proche d'une course à domicile pour moi », a déclaré Verstappen, dont le père Jos a disputé environ 100 grands prix, et a également été populaire auprès des partisans belges.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer