Brooke Henderson figure parmi les prétendantes au podium en golf

Brooke Henderson, de Smiths Falls, se distingue par... (Archives, Associated Press)

Agrandir

Brooke Henderson, de Smiths Falls, se distingue par sa puissance et ses excellents coups d'approche.

Archives, Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Brooke Henderson n'avait que 15 ans lorsqu'elle a signé une ronde finale de 67 lors de la Classique Manulife Financial du circuit de la LPGA en 2013.

Son score cumulatif de 274 (moins-10), réalisé sur le parcours Grey Silo de Waterloo, en Ontario, lui avait donné un avant-goût de ce qu'elle pouvait accomplir contre les meilleures golfeuses de la planète.

« Si elle peut faire ça à 15 ans, notre pays et le golf féminin se portent très bien », avait déclaré la golfeuse professionnelle canadienne Lorie Kane après cette fameuse ronde d'Henderson.

Trois ans plus tard, l'étoile montante de la discipline originaire de Smiths Falls, en Ontario, s'est établie comme l'une des meilleures golfeuses de la planète. Henderson est également l'une des principales candidates au podium lors des Jeux olympiques de Rio de Janeiro.

Elle a reçu sa carte de membre de la LPGA l'été dernier, après avoir remporté la Classique Cambia Portland par un impressionnant écart de huit coups. Il s'agissait de la première victoire d'une golfeuse canadienne depuis celle de Kane à la Classique Takefuji en 2001.

Cette saison, la première victoire d'Henderson s'est produite lors du Championnat féminin de la PGA. Il s'agissait du premier triomphe d'une golfeuse canadienne dans un tournoi majeur depuis Sandra Post au Championnat de la LPGA en 1968.

Henderson figure parmi le quatuor d'athlètes canadiens qui représentera le pays à l'occasion du retour du golf dans le programme olympique pour la première fois depuis 1904. Chez les dames, elle sera accompagnée de sa compatriote Alena Sharp, de Hamilton. Graham DeLaet, de Weyburn, en Saskatchewan, et David Hearn, de Brampton, en Ontario, représenteront le Canada du côté masculin.

La jeune femme, qui est maintenant âgée de 18 ans, poursuit cette saison son ascension au classement mondial. Elle a récemment dépassé des golfeuses étoiles telles que Stacy Lewis, Lexi Thompson et Inbee Park, et se retrouve maintenant au deuxième échelon mondial derrière la Néo-Zélandaise Lydia Ko.

Henderson a accompli cet exploit en se fiant sur sa puissance, ses excellents coups d'approche, et en profitant de chacune des opportunités que se sont présentées à elle. Elle affiche une moyenne de 265 verges par coup de départ cette saison, et mène le circuit féminin au chapitre des oiselets.

Un bon parcours

Le parcours olympique a été construit sur la Réserve de Marapendi, dans le quartier cossu de Rio appelé Barra da Tijuca. Les allées sont larges, mais le vent pourrait affecter les golfeurs, tout comme les obstacles d'eau, l'herbe longue et les fosses de sable.

Le terrain, doté d'une normale de 71, sera long de 7133 verges pour le tournoi masculin qui se déroulera du 11 au 14 août. La distance sera réduite à 6500 verges pour le volet féminin, du 17 au 20 août.

Henderson sera de toute évidence en mesure de gérer la pression de performer au plus haut niveau. Elle l'a déjà démontré en collant ses coups d'approche aux fanions et en calant un coup roulé pour un oiselet un 18e vert qui avait provoqué la tenue de la prolongation, en route vers la conquête de son premier titre majeur en carrière.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer