Lewis Hamilton décroche la pole position

Lewis Hamilton a sauté de joie à sa... (ERIC GAILLARD, REUTERS)

Agrandir

Lewis Hamilton a sauté de joie à sa sortie de voiture.

ERIC GAILLARD, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Lewis Hamilton (Mercedes) a décroché la pole position lors de la séance de qualifications du Grand Prix de Formule 1 du Canada, samedi après-midi.

Hamilton a signé le meilleur temps en vertu d'un chrono d'une minute et 12,812 secondes sur le circuit Gilles-Villeneuve. Son coéquipier chez Mercedes, Nico Rosberg, sera à ses côtés sur la première ligne de la grille de départ après lui avoir concédé 0,062 seconde.

Sebastian Vettel (Ferrari) s'élancera de la troisième position après avoir enregistré un temps de 1:12,990. À l'issue des qualifications, l'Allemand semblait déçu du résultat et a répété à maintes reprises sur les ondes de la radio «désolé, désolé».

Les autres pilotes n'ont pu franchir la barre de 1:13.

Daniel Ricciardo (1:13,166) et Max Verstappen (1:13,414), qui sont coéquipiers chez Red Bull, ont respectivement pris les quatrième et cinquième rangs.

Le Grand Prix du Canada se mettra en branle à compter de 14h00 dimanche.

Le Britannique a triomphé en s'élançant de la pole position au Grand Prix du Canada à trois reprises, soit en 2007, 2010 et 2015.

L'obtention de la pole position n'est cependant pas un gage de succès au Grand Prix du Canada. Depuis 2000, seulement six pilotes détenteurs de la pole ont grimpé sur la plus haute marche du podium montréalais.

Hamilton, qui a décroché sa première victoire en carrière à Montréal en 2007, tentera également de savourer son cinquième succès en sol canadien après ses triomphes de 2010, 2012 et 2015.

S'il l'emporte dimanche, le champion en titre du Grand Prix du Canada pourrait s'emparer du premier rang du championnat des pilotes puisqu'il n'est plus qu'à 24 points du meneur, Rosberg. Rappelons qu'une victoire procure 25 points.

Rosberg voudra pour sa part se racheter après avoir été victime d'un accrochage avec Hamilton à Barcelone et avoir récolté une décevante septième place à Monaco.

Pour sa part, Vettel a effleuré le mur des champions sur un tour rapide lors de la troisième portion (Q3) de la séance de qualifications, mais il a évité le pire. En matinée, l'Allemand avait réalisé le meilleur temps de la troisième séance d'essais libres en survolant le parcours en 1:13,919.

Quelques grains de pluie se sont mis à tomber sur le circuit entre Q1 et Q2, mais sans véritable conséquence. La plupart des pilotes ont finalement opté pour des gommes ultra-tendres en Q3.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer