Heures de départ ajustées à la Fin de semaine des courses

L'édition 2016 «ne sera vraiment pas celle où... (Archives LeDroit)

Agrandir

L'édition 2016 «ne sera vraiment pas celle où il sera recommandé d'abaisser ses marques personnelles», souligne le responsable des services de santé à la Fin de semaine des courses d'Ottawa.

Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

L'organisation de la Fin de semaine des courses d'Ottawa procède à des ajustements, en réaction à la vague de chaleur qui s'abat sur la région de la capitale nationale. Les participants se réjouiront toutefois de savoir que les courses auront lieu.

Les temps de départ des courses du 10 kilomètres et du demi-marathon ont toutefois été légèrement modifiés pour réduire l'exposition des coureurs à la chaleur. 

La course du 10 km débutera à 19h ce soir, plutôt qu'à 18h30. Dimanche matin, le demi-marathon commencera plus tôt, à 8h15, plutôt qu'à 9h. Cependant, la direction de la Fin de semaine des courses indique que les participants du demi-marathon qui ne seraient pas au courant du changement pourront prendre le départ à 9h comme prévu.

Dans un communiqué, le président et directeur de course, John Halvorsen, indique que la priorité de l'organisation est « d'assurer la sécurité des coureurs ».

« Nous demandons aux coureurs de coopérer avec nous et de boire fréquemment pendant la course, d'ajuster leur vitesse si nécessaire et d'être attentifs à l'équipe de régie de course et aux drapeaux d'avertissement météo installés le long du parcours. Si les coureurs coopèrent pleinement, nous réduirons les chances de surcharger les opérations médicales, dont la bonne marche est essentielle à la sécurité des épreuves. Notre décision d'aller de l'avant avec les courses repose sur la coopération des coureurs », souligne M. Halvorsen.

Série de mesures

Une série de mesures ont déjà été annoncées dans le but de soutenir ceux qui décideront de se lancer dans les rues malgré la chaleur.

  • Des drapeaux de différentes couleurs seront plantés dans le sol, tout le long des différents parcours. Des drapeaux verts indiqueront que les conditions de courses sont bonnes. Des drapeaux jaunes inviteront à la prudence. Des drapeaux rouges préviendront de conditions «potentiellement dangereuses». Des drapeaux noirs seront installés en cas d'annulation pour «conditions extrêmes et dangereuses».
  • On demande par ailleurs aux coureurs de porter des vêtements légers et pâles.
  • On suggère aux participants de prendre deux verres d'eau à chaque point de ravitaillement. Le premier pour boire, le deuxième pour s'asperger.
  • On propose enfin aux athlètes du dimanche de ralentir le pas.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer