Nadeau se tape un rare exploit

Alexis Nadeau a connu un bon week-end.... (Martin Roy, Archives LeDroit)

Agrandir

Alexis Nadeau a connu un bon week-end.

Martin Roy, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Seulement trois raquettes de l'Outaouais avaient réussi auparavant l'exploit. Alexis Nadeau peut ajouter son nom à cette courte liste.

L'ado de 15 ans de Gatineau a remporté une médaille d'or aux championnats canadiens de badminton, samedi, à Moncton. Son partenaire montréalais Andrew Choi et lui ont été couronnés en double masculin chez les U17.

Nadeau connaît bien le dernier joueur local à avoir monté sur la plus haute marche à ce rendez-vous en 2005.

«La dernière fois que ça s'est produit, c'était Maxime Tessier, un de mes coaches», souligne le produit du club élite de badminton de l'Outaouais (CÉBO).

Ce dernier était de retour chez lui lundi. C'était le temps de se reposer après une performance mémorable.

La paire québécoise n'a pas seulement gagné ses quatre parties. Elle n'a échappé aucune manche.

«Alexis et son partenaire ont dominé comme je n'aurais pu le croire. Tous les matches ont été faciles, sauf le premier», a soutenu son autre entraîneur au CÉBO, Claude Tessier.

Cette joute initiale s'est terminée par deux manches identiques de 21-17.

«Après ce match, ç'a été d'une aisance incroyable pour eux. Même en finale.»

Nadeau et Choi ont gagné par des manches de 21-13 et 21-13 pour mettre la main sur le titre national.

«Ils n'ont pratiquement pas fait d'erreurs. Ils étaient calmes. Ils étaient confiants, prêts autant physiquement que mentalement.»

Sophie Jutras et Valérie St-Jacques, tous deux durant les années 1990, sont les autres raquettes de l'Outaouais ayant gagné l'or dans le passé aux championnats canadiens.

Nadeau et Choi étaient classés premiers favoris en vue du tournoi. Ils avaient remporté deux étapes du circuit national durant l'hiver, dont l'arrêt gatinois en janvier.

«Nous nous sommes entraînés fort durant toute l'année», a soutenu Nadeau quand le journaliste lui a demandé d'expliquer ses succès.

Déjà, l'étudiant-athlète de la polyvalente Nicolas-Gatineau a trouvé un endroit de choix pour sa médaille d'or. Elle sera accrochée au mur de sa chambre.

Il aura toutefois peu de temps pour l'admirer.

Alexis Nadeau sera en mode rattrapage scolaire après une semaine passée dans les Maritimes. «J'ai manqué un examen de fin d'année en écriture et quelques autres projets. Je vais reprendre ça, a-t-il dit.

«Ça va être dur cette semaine à l'école, peut-être même la semaine suivante aussi.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer