Le repos servira aux Cavaliers, croit l'entraîneur des Raptors

Les Cavaliers, mené par nul autre que LeBron... (John Bazemore, Associated Press)

Agrandir

Les Cavaliers, mené par nul autre que LeBron James, n'ont joué que huit parties jusqu'à maintenant en séries éliminatoires, balayant les Pistons et les Hawks. À l'opposé, les Raptors ont mené leurs deux séries à la limite de sept matches.

John Bazemore, Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Lori Ewing
La Presse Canadienne
Toronto, ON

Ce fut une série de sept matchs épuisante et marquée par les blessures, si bien que l'entraîneur Dwane Casey l'a comparée à un combat de boxe.

Et maintenant, seulement deux jours après s'être rendus à la limite face au Heat de Miami en demi-finale de l'Association Est, les Raptors de Toronto partageront le court de basketball avec les Cavaliers de Cleveland.

Les Raptors amorceront la première finale d'association de leur histoire mardi à Cleveland, contre une formation qui a pu profiter de neuf jours de repos.

«Vous préférez le repos à la rouille en séries, a dit Casey. Je n'ai jamais fait partie d'une équipe qui a eu neuf jours de repos. J'espère qu'ils seront rouillés. Mais c'est certain que le repos va leur donner un avantage éventuellement.

«Nous devons donc arriver en force, jouer avec intensité et à notre manière.»

Les Raptors ont disputé des séries de sept matchs lors de chacun des deux premiers tours des séries. Pendant ce temps, les Cavaliers ont balayé les Pistons de Detroit et les Hawks d'Atlanta.

Mais le passé récent donne un léger avantage aux Raptors. Ils ont gagné deux de leurs trois matchs face aux Cavaliers en saison régulière. Le meneur de jeu Kyle Lowry a été particulièrement dangereux avec une moyenne de 31 points par match et un taux d'efficacité de 66 pour cent, le meilleur pour un joueur ayant joué au moins 10 minutes face aux Cavaliers cette saison.

Par contre, les Raptors seront privés de leur pivot régulier Jonas Valanciunas lors du premier match, et probablement lors du deuxième. Le géant lituanien a subi une entorse à la cheville lors du match no 3 face au Heat et il a toujours de la difficulté à marcher.

«J'espère le voir revenir pendant la série, mais je ne vais pas me compromettre, a dit Casey. Il va falloir attendre de voir comment il se sent, comment va sa rééducation. Je ne vais pas dire non plus qu'il ne reviendra pas de la série.»

DeMar DeRozan est aussi blessé à un pouce, qui doit être traité lors de chaque pause pour combattre l'inflammation.

Si les Cavaliers sont favoris pour gagner la série, Casey n'est pas prêt à rendre les armes sans se battre.

«À chaque fois que vous vous présentez sur le terrain, vous avez une chance. Nous sommes un groupe humble, mais affamé. Je crois que nous allons nous battre, a-t-il dit. Nous arrivons dans la série avec confiance même si nous affrontons probablement l'équipe de l'heure dans la ligue présentement.

«Personnellement, je crois que LeBron James est le meilleur joueur dans la ligue. Il fait énormément de bonnes choses à l'attaque et en défensive. Mais je sais que mes gars vont tout donner.»

On s'attend à ce que plusieurs centaines de partisans des Raptors soient présents à Cleveland pour le premier match. Le deuxième match sera présenté jeudi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer