Thomas nage vers l'argent

Ce fut l'avant-dernier test avant les Jeux olympiques qui se dérouleront dans... (Archives, Agence France-Presse)

Agrandir

Archives, Agence France-Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Ce fut l'avant-dernier test avant les Jeux olympiques qui se dérouleront dans moins de 100 jours à Rio. Karine Thomas et sa partenaire Jacqueline Simoneau ont obtenu mieux que la simple note de passage.

Les nageuses synchronisées ont terminé deuxièmes à l'épreuve en duo de l'Omnium du Japon, dimanche, à Tokyo. Ils ont complété la compétition avec un pointage de 177,4059, se trouvant en sandwich  entre une paire japonaise et une combinaison mexicaine.

«Nous avons offert de belles performances. Ce n'était pas parfait, mais nous sommes sur la bonne voie», a soutenu Thomas au bout du fil.

L'athlète de Hull célébrait sa médaille d'argent dans un restaurant recommandé par son entraîneuse d'origine japonaise. Au menu? Poisson cru et riz.

«Le meilleur riz que j'ai mangé de ma vie. Exceptionnelle», a laissé tomber la vétérante de l'équipe canadienne.

Thomas était visiblement de bonne humeur. La dernière semaine aura été fertile en émotions.

On a vu sa binette sur diverses tribunes. Synchro Canada de même que le Comité olympique canadien (COC) moussait le décompte vers les JO. Mercredi dernier marquait le cap des 100 jours avant Rio 2016.

Karine Thomas a multiplié les entrevues. Elle vivra sa deuxième expérience après Londres, il y a quatre ans. «Le rêve devient de plus en plus réalité. Il y a eu beaucoup d'émotions ces derniers jours», a-t-elle avoué.

À quel point?

Thomas et Simoneau ont même songé à modifier leurs plans en vue de la cérémonie d'ouverture des Jeux. Initialement, ils devaient sauter leur tour et poursuivre leur entraînement loin de Rio pendant que les athlètes défileraient dans le stade.

«Je pense qu'on s'est laissé emporter par toutes les émotions des derniers jours», a confié Thomas.

À court terme, sa coéquipière et elle resteront à Tokyo. Des entraînements conjoints sont prévus la semaine prochaine avec la formation nationale du Japon. Ce sera ensuite direction vers Séoul en vue d'un autre camp d'entraînement.

Une dernière compétition aura lieu tôt en juillet en eaux américaines. Plus précisément l'Omnium des États-Unis.

Ça leur permettra de voir d'autres rivales à l'oeuvre.

Ces derniers jours, Thomas et Simoneau ont pu voir quatre duos qui concourront aux JO. Ils ont aussi pu comparer leurs progrès. Particulièrement lors de leur routine libre.

«Elle est complètement nouvelle. C'était la première fois que nous la présentions en compétition internationale, a noté Karine Thomas.

«Nous avons pu montrer notre gamme d'émotions.»

La réaction des officiels et des entraîneurs? «Plusieurs personnes nous ont dit que nous étions sur la bonne route. Ça fait du bien au moral et à la confiance d'entendre ça.»

Sur ce, Thomas est retourné à son assiette. Le dessert allait se pointer sous peu devant elle.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer