Des enjeux olympiques au Marathon d'Ottawa

Le Marathon d'Ottawa sera l'une des dernières opportunités... (Martin Roy, Archives LeDroit)

Agrandir

Le Marathon d'Ottawa sera l'une des dernières opportunités pour les coureurs qui veulent s'assurer d'une place aux Jeux olympiques de Rio.

Martin Roy, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Marathon d'Ottawa aura une saveur olympique, le mois prochain, dans les rues de la capitale nationale.

«Il s'agira d'une dernière opportunité pour les coureurs qui veulent assurer leur place en vue des Jeux à Rio», a souligné le coordonnateur des athlètes élites, Manny Rodrigues, en dévoilant mercredi une partie du peloton en vue de la 42e édition présentée le 29 mai. La période de qualification a débuté le 1er janvier 2015 et prend fin justement le... 29 mai.

Porto Rico, Chili, Venezuela et Singapour s'avèrent quatre des sept pays qui ont inscrit le Marathon d'Ottawa dans leur processus de sélection olympique.

Même chose pour l'équipe canadienne. Le temps de qualification établi par Athlétisme Canada a été fixé à deux heures, 12 minutes et 50 secondes chez les hommes et deux heures, 29 minutes et 50 secondes pour les femmes.

«Les yeux de plusieurs observateurs sur la scène internationale ne seront pas seulement fixés sur les gagnants, mais aussi sur ceux qui suivront derrière. Certains coureurs ont tenté de se qualifier plus tôt cette saison à Londres, Boston ou Hambourg, mais ont manqué de peu le standard», a rappelé Rodrigues.

Plus de 5500 participants sont attendus en vue du Marathon, qui pourra miser sur la présence de ses champions en titre. L'Éthiopien Girmay Birhanu tentera de réussir un doublé après sa victoire en 2015. Sa compatriote Aberu Mekuria, 32 ans, avait surpris en éclipsant plusieurs jeunes jambes pour triompher du côté féminin.

«C'est ce qui rend cette édition intéressante... Ça n'arrive pas souvent que les champions reviennent l'année suivante pour défendre leur titre. Certains se servent de notre course comme tremplin pour conquérir un autre marathon majeur. Nous nous considérons chanceux de miser sur le retour des gagnants de l'an passé», a affirmé Manny Rodrigues.

La médaillée d'argent olympique au 5000 m en 2004 à Athènes, Isabella Ochichi, du Kenya, tentera de mêler les cartes. Elle s'est inscrite au marathon.

La Fin de semaine des courses d'Ottawa a attiré plus de 49 400 participants à ses six courses en 2015. En plus de l'épreuve du marathon, on retrouve le demi-marathon, le 10 km, le 5 km, le 2 km et le marathon pour enfants.

Il s'agit d'un des seuls événements au monde à regrouper deux courses possédant la distinction Or de l'IAAF.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer