Zakutney devra se rabattre sur 2020

Le gymnaste franco-ontarien Samuel Zakutney... (Courtoisie, FIG Photos)

Agrandir

Le gymnaste franco-ontarien Samuel Zakutney

Courtoisie, FIG Photos

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Samuel Zakutney revenait d'une matinée à la plage au Brésil, question de prendre du soleil et se changer les idées. Deux jours auparavant, il avait vu son rêve olympique échouer.

Le gymnaste franco-ontarien d'Ottawa faisait partie de la formation canadienne qui a terminé huitième, samedi, lors de l'épreuve test, à Rio. Seulement les quatre premières nations ont obtenu les dernières places disponibles en vue des Jeux olympiques.

Résultat: le Canada ne pourra pas participer au concours par équipe. Un seul de ses gymnastes prendra part aux épreuves individuelles en août.

«Nous avions pourtant eu une bonne semaine de préparation. Nous étions confiants. Malheureusement, ce ne fut pas notre journée. Nous avons commis beaucoup trop d'erreurs», a avoué Zakutney en entrevue téléphonique.

L'équipe canadienne a été plombée par les blessures au fil des derniers mois. Ce qui a ouvert la porte à certains jeunes, dont Zakutney, âgé de 17 ans.

Content, mais déçu

L'étudiant-athlète de l'école secondaire Franco-Cité n'a pas mal paru à sa première compétition officielle au sein de l'équipe nationale senior. Il a pris le 54e rang au concours multiple individuel.

Un seul vétéran a mieux fait que lui, Hugh Smith terminant 49e.

Zakutney se disait content de son résultat, mais «déçu» de rater le rendez-vous olympique. «Mais en même temps, ce n'est pas la fin du monde. Je suis encore très jeune», a-t-il dit.

Les Jeux de 2020 à Tokyo se trouvent maintenant dans sa mire.

«Ce n'est pas comme si j'arrête de pratiquer la gymnastique. J'ai encore assez de temps devant moi.»

Gymnastique Canada croit beaucoup en lui. Le multiple champion national a eu l'occasion de participer à plusieurs événements gymniques juniors sur la scène internationale ces dernières années.

Samuel Zakutney a notamment pris le sixième rang au total des engins à la Coupe junior internationale du Texas en janvier.

Le mois suivant, il a gagné deux médailles, dont l'or aux barres parallèles à Élite Canada, sa première compétition senior au pays.

Un résultat lui a ouvert les portes de l'équipe nationale et les récentes sélections olympiques.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer