Le nouvel attirail de Camille Gervais

Camille Gervais, championne québécoise à l'épée chez les... (Courtoisie)

Agrandir

Camille Gervais, championne québécoise à l'épée chez les cadets

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Camille Gervais s'est pointée aux championnats québécois d'escrime avec une nouvelle image. Mais elle a continué à tirer comme l'épéiste dominante qui a gagné si souvent cet hiver sur le circuit provincial.

L'athlète de Val-des-Monts portait une veste de compétition flambant neuve. Un cadeau offert par maman Carol et papa Denis afin de souligner sa fête.

Gervais, qui a eu 17 ans la semaine dernière, a célébré en remportant la couronne québécoise chez les cadets durant le week-end à Blainville. «J'ai connu une journée parfaite. J'ai gagné tous mes matches», a-t-elle souligné avec un brin de fierté dans la voix.

D'abord lors de la ronde préliminaire, elle a défait six adversaires différents. Puis le produit du club du Masque de fer de Gatineau a poursuivi sa route vers le titre avec trois autres victoires en éliminatoires.

Gervais avait triomphé plus tôt cette saison lors de deux étapes du circuit provincial, terminant troisième à une autre occasion. «Je suis contente car j'ai travaillé très fort toute l'année», a-t-elle indiqué.

Ses séances à l'entraînement ont été bonifiées de trente minutes additionnelles, passant de deux heures à deux heures et demie par jour. Elle tire au moins trois fois par semaine.

«C'est beaucoup plus intense», a noté l'étudiante de cinquième secondaire au collège St-Alexandre.

Ses yeux sont maintenant rivés vers une participation aux championnats du monde juniors. «D'ici deux à trois ans», a-t-elle pris le soin de préciser.

Si tout va bien, le Masque de fer croit qu'un autre de ses épéistes, Louis-Jacob Joannisse, pourrait aussi se retrouver à ce rendez-vous international. Il a terminé troisième chez les seniors aux championnats québécois, s'inclinant en demi-finale contre un membre de l'équipe nationale, Vincent Pelletier.

«Il s'agit de la première année de Louis-Jacob chez les juniors», a noté l'entraîneur Olivier Tyteca.

Une quinzaine d'athlètes, qui forme la relève du club, a concouru à Blainville lors des trois derniers jours.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer