Plongeon: un autre Alexandre se pointe au tremplin

Olivia Chamandy, Alexandre Corriveau et Mia Vallée participeront... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

Olivia Chamandy, Alexandre Corriveau et Mia Vallée participeront à la Coupe Canada, présentée jeudi.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Il partage le même prénom et la même passion qu'Alexandre Despatie. Reste à voir s'il connaîtra une carrière autant fructueuse.

La Coupe Canada présentée dès jeudi en Outaouais sera la deuxième compétition internationale senior au compteur du plongeur Alexandre Corriveau, âgé de seulement 15 ans. L'athlète du club CAMO a terminé 11e au 10 m, le week-end dernier, à une étape du circuit Grand Prix FINA à Porto Rico.

«Je suis arrivé à Gatineau à 23h lundi soir. Mais j'ai quand même réussi à obtenir neuf heures de sommeil», a-t-il noté, mardi midi, après un premier entraînement à la piscine du centre sportif. L'ado se dit reposé et prêt à affronter les Chinois et autres puissances. Il fait partie de cette nouvelle vague de plongeurs québécois aux côtés de Mia Vallée et Olivia Chamandy, également âgées de 15 ans.

Corriveau n'avait qu'un mois lorsque Despatie, âgé de... 15 ans, a terminé quatrième à ses premiers Jeux olympiques en 2000 à Sydney.

L'anecdote fait sourire l'athlète de Terrebonne, qui a terminé septième à l'épreuve de 10 m des championnats du monde juniors en 2014. Surtout, il demeure réaliste.

«Je ne me vois pas à Rio cet été», affirme-t-il.

«Peut-être les Jeux en 2020. Mais beaucoup de choses peuvent se passer d'ici là.»

Jusqu'ici, sa progression épate. Multiple médaillé aux championnats canadiens juniors, il a gagné l'argent l'an dernier aux championnats panaméricains.

Ajoutez à cela qu'il mesure déjà 1,72 m (5' 8"). «Je suis plus grand que mes parents», note Corriveau.

Reste à ajouter un peu de muscle à sa charpente de 59 kg (130 livres).

Olivia Chamandy, qui s'entraîne aussi au club CAMO, affirme que Corriveau a un bon sens de l'humour. «Il aime faire rire les autres», souligne la triple championne canadienne junior en 2015.

Quatrième à la tour aux Mondiaux juniors l'an dernier, elle était aussi du voyage à Porto Rico, atteignant la demi-finale au tremplin de 3 m. Pour l'instant, elle grandit dans l'ombre des Abel, Benfeito, Filion et Ware.

Même chose pour Mia Vallée, qui aura droit à son baptême international senior à Gatineau. Elle se retrouve entre de bonnes mains.

Son entraîneuse au club de Pointe-Claire s'avère Yihua Li. La même femme qui a dirigé l'ancienne championne du monde, Émilie Heymans.

Les premières compétitions de la Coupe Canada se dérouleront jeudi avec les préliminaires au 3 m chez les femmes et 10 m chez les hommes. Les finales se dérouleront samedi et dimanche.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer