La logique a été respectée

Justine Dufour-Lapointe a terminé au premier rang chez... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

Justine Dufour-Lapointe a terminé au premier rang chez les dames.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Week-end parfait pour les organisateurs des Championnats canadiens des bosses, à Camp Fortune.

Le beau temps a fait sortir les foules. Les grosses vedettes qui s'étaient déplacées pour conclure leur saison en Outaouais n'ont pas déçu.

Samedi, lors du concours individuel, seuls des membres de l'équipe nationale canadienne de ski acrobatique sont grimpés sur le podium -- tant du côté masculin que féminin.

Chez les dames, il y a eu un semblant de compétition. Audrey Robichaud a chauffé Justine Dufour-Lapointe. La logique a cependant été respectée. La médaillée d'or aux Jeux de Sotchi a triomphé.

L'aînée du clan Dufour-Lapointe, Maxime, a remporté la médaille de bronze.

La troisième membre de la famille, Chloé, avait décidé de jouer de ne pas s'élancer sur les pistes.

Chez les hommes, c'est Mikaël Kingsbury qui a... (Martin Roy, LeDroit) - image 2.0

Agrandir

Chez les hommes, c'est Mikaël Kingsbury qui a triomphé devant Philippe Marquis et Brenden Kelly.

Martin Roy, LeDroit

Chez les hommes, pas de suspense. Le détenteur du globe de cristal, Mikaël Kingsbury, l'a emporté par près de cinq points.

Philippe Marquis et Brenden Kelly l'ont suivi.

«C'est un peu une défaite pour moi. Je n'ai pas été capable de battre Mikaël, encore une fois. C'est quand même une belle façon de finir la saison», a déclaré Marquis un sympathique athlète originaire de Sainte-Foy.

«Malgré l'hiver difficile que nous avons connu au Québec, les organisateurs ont réussi à nous monter toute une piste. Pour les membres de l'équipe nationale, quand la saison est terminée sur le circuit de la Coupe du monde, ça devient plus relaxe. On voulait quand même mettre la barre haute pour les jeunes ce week-end. Il fallait bien jouer nos rôles de mentors et d'ambassadeurs.»

Week-end parfait pour les organisateurs des Championnats... (Martin Roy, LeDroit) - image 3.0

Agrandir

Martin Roy, LeDroit

Les membres de l'équipe nationale n'ont effectivement pas manqué d'inspirer la relève.

Ils ont même réussi à impressionner le plus jeune skieur à s'élancer sur les pentes.

Félix Bertrand, un adolescent de 13 ans qui fréquente l'école secondaire Louis-Joseph-Papineau, dans la Petite-Nation, ne faisait pas officiellement partie de la compétition.

Il avait été invité à faire partie de la fête des bosses à titre d'ouvreur de piste.

C'est donc à lui que revenait l'honneur de tester du parcours.

Entre ses descentes, l'adolescent a pris le temps de bavarder un brin avec les athlètes qui sont plus vieux.

L'expérience l'a inspiré. 

«J'ai toujours aimé le ski acrobatique et je vais toujours aimer ça. Je sais que ma passion pour ce sport va durer longtemps. J'ai hâte d'être rendu sur les équipes nationales moi aussi. J'ai hâte de performer. J'ai vraiment hâte», de dire l'étudiant de niveau secondaire II.

Le jeune Félix n'a pas l'intention d'attendre trop longtemps pour réaliser son rêve. Il rêve de prendre part aux Jeux olympiques de Pékin, en 2022.

Avant toute chose, il tentera de remporter un premier championnat canadien chez les U14, la fin de semaine prochaine, à Beaver Valley, en Ontario.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer