Ménard s'incline à son premier match

Jean-Michel Ménard s'est buté à des champions en... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

Jean-Michel Ménard s'est buté à des champions en titre en grande forme.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Jean-Michel Ménard s'est buté à des champions en titre en grande forme, samedi après-midi, en lever de rideau du Brier.

Le quatuor du skip de Gatineau s'est incliné 7-2 contre Équipe Canada devant 7210 spectateurs à la Place TD, à Ottawa. Il s'est fait voler des points dans deux bouts consécutifs au milieu du match, ce qui a scellé son sort.

«Cela a changé la donne», a avoué Ménard.

«Pat Simmons (le capitaine adverse) a dû réussir un coup extraordinaire au cinquième bout. S'il ratait, nous aurions marqué trois points.»

Champion du Brier en 2006 et favori local, Ménard était déçu de perdre, mais loin d'être abattu. «Ce ne fut pas un match facile, mais le pire, c'est que nous n'avons pas mal joué. Ils (Équipe Canada) ont disputé une partie extraordinaire. Nous n'avons jamais eu l'occasion de générer de l'offensive, a-t-il dit.

«Nous allons retrousser nos manches et recommencer», a-t-il ajouté.

Simmons, lui, craignait cette première partie contre Ménard.

«Nous avons toujours eu des joutes serrées contre lui par le passé (...) Je dirais que nous avons probablement disputé aujourd'hui notre meilleur match de la saison.»

Le champion du Brier en 2015 a été impressionné par la grosseur de la foule. Ottawa n'avait pas accueilli le tournoi depuis 15 ans.

Beaucoup de gens s'interrogeaient. Est-ce que les amateurs seraient au rendez-vous?

«J'étais surpris de voir du monde aux cérémonies d'ouverture. Habituellement, c'est presque vide, a soutenu pour sa part Jean-Michel Ménard. Là, c'était presque plein. Si ça peut être comme ça toute la semaine, il y aura une belle ambiance.»

Un dimanche occupé attend Ménard, son frère Philippe et leurs coéquipiers Martin Crête et Éric Sylvain. Ils affronteront le champion olympique Brad Jacobs en matinée puis l'Île-du-Prince-Édouard en soirée.

«Il nous reste 10 parties... Ça reste à nous de peser sur les boutons «ALT», «CTRL» et «DELETE», oubliez ce qui vient d'arriver et recommencer!»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer