Pierre Charette entrera au Temple du curling canadien

Pierre Charette s'avère un des meilleurs joueurs de... (Martin Roy, Archives LeDroit)

Agrandir

Pierre Charette s'avère un des meilleurs joueurs de l'histoire du Québec. Il a été champion du Québec à sept reprises de 1989 à 2007, atteignant la finale du Brier à deux reprises.

Martin Roy, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pierre Charette venait d'être opéré, quelques jours auparavant. Les médecins ont dû lui retirer un anévrisme de l'aorte. L'appel de Curling Canada tombait bien pour le sexagénaire de Gatineau. Un dirigeant lui a annoncé qu'il serait intronisé au Temple de la renommée du curling canadien en mars prochain lors du Brier.

Une nouvelle qui aide un malade à se remettre sur pied. Une nouvelle qui a été officialisée jeudi matin aux médias.

«Je ne m'attendais pas du tout à ça. J'ai été agréablement surpris», avoue Charette au bout du fil.

Ce dernier fera son entrée au Temple à titre de joueur, mais également bâtisseur. «Ça résume pas mal ma carrière», concède-t-il

«De belles choses»

Charette s'avère un des meilleurs joueurs de l'histoire du Québec. Il a été champion du Québec à sept reprises de 1989 à 2007, atteignant la finale du Brier à deux reprises en tant que vice-capitaine pour le quatuor de Guy Hemmings.

Autre fait saillant?

Il est le seul joueur à avoir participé au Brier aux quatre positions officielles. À tout ça s'ajoutent trois titres provinciaux mixtes et deux couronnes québécoises seniors en 2010 et 2012.

«J'ai commencé sur le tard à l'âge de 26 ans. J'ai pu accomplir de belles choses en jouant.»

«Je ne m'attendais pas du tout à ça. J'ai été agréablement surpris.»

Pierre Charette
septuple champion québécois

Mais Charette est surtout fier de son rôle hors glace. Il a été un acteur de premier plan dans le développement des séries du Grand Chelem dont il gère maintenant les tournois. C'est aussi un ancien président de l'Association mondiale des joueurs de curling.

Au Québec, il a multiplié les démarches, il y a une douzaine d'années, afin que les championnats provinciaux soient disputés dans des arénas, et non des clubs. «Afin que les joueurs puissent jouer dans les mêmes conditions qu'on retrouve au Brier et le Tournoi des Coeurs», dit-il.

Entraîneur

Parlant du Tournoi des Coeurs, on retrouvera Pierre Charette à ces championnats nationaux féminins. Il a accepté d'être entraîneur du quatuor du Québec, dont fait partie Annie Lemay, d'Aylmer.

Son vol vers Grande Prairie, en Alberta, était prévu jeudi soir. «J'ai eu le feu vert du médecin hier soir», note-t-il, visiblement heureux de renouer avec le curling si vite.

On le verra aussi peut-être sur la glace au Brier, du 5 au 13 mars, à la Place TD. Il agira en tant que cinquième au sein de l'équipe du skip Jean-Michel Ménard.

Charette ratera toutefois la joute prévue en soirée le 9 mars contre Brad Gushue. Les cérémonies d'intronisation du Temple de la renommée se dérouleront au même moment, non loin de l'aréna.

Quatre autres personnes seront aussi célébrées. Dans le lot, il y aura Earle Morris, d'Ottawa, à titre de curleur et bâtisseur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer