Curling: Lemay renoue avec le Tournoi des Coeurs

La curleuse Annie Lemay... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

La curleuse Annie Lemay

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Annie Lemay pensait que le curling, c'était fini. Elle avait remisé souliers et brosse, il y a cinq ans.

Mais voilà que demain, l'athlète d'Aylmer prendra le chemin de Grande Prairie. La ville albertaine accueillera du 20 au 28 février le Tournoi des Coeurs, qui s'avère le championnat canadien féminin.

Lemay y lancera les pierres à la position de deuxième au sein du quatuor du Québec dirigé par le skip Marie-France Larouche, du club Etchemin. Brenda Nicholls et Julie Rainville complètent l'équipe.

Sa dernière participation officielle au tournoi des Coeurs remonte en février 2011. Quelques semaines plus tard, la mère de famille avait décidé d'annoncer sa retraite. «Je pensais avoir accroché pour tout le temps. Avec deux enfants, ça devient de plus en plus compliqué de jouer», explique Lemay.

Mais l'an dernier, Larouche a commencé à l'appeler. Chaque fois, elle tenait de la convaincre d'effectuer un retour au jeu. Les deux amies avaient fait équipe pendant 10 saisons. «Elle me disait qu'on ne se voyait plus souvent», relate la femme âgée de 38 ans.

Finalement, Lemay a cédé, renouant avec le curling au début de l'automne. Ce sport qu'elle pratiquait depuis son enfance.

Le quatuor de Larouche dont elle fait partie a gagné trois des cinq tournois auquel il a participé en 2015-2016, dont les championnats québécois en janvier à Salaberry-de-Valleyfield. Il y a eu aussi des victoires à Ottawa et Baie d'Urfé.

«Ça s'est mieux passé que je pensais après ne pas avoir chaussé les souliers pendant quatre ans, dit Lemay. La réalité, c'est que même si je n'avais pas joué au curling, je n'étais pas restée inactive. Je pratiquais le cardio kickboxing deux à trois fois par semaine.»

La seule chose qui a changé? «Les bobos sortent maintenant plus vite», lance la principale intéressée en riant.

Aucune attente

Il s'agira d'une huitième participation au Tournoi des Coeurs pour Annie Lemay. Elle avait remporté le bronze en 2009. Cinq ans plus tôt, elle avait perdu en finale.

Cette fois-ci, le quatuor n'a aucune attente.

«Notre objectif était de se rendre aux championnats canadiens. Si nous revenons à la maison avec une fiche positive, je serai très heureuse.»

Sauf que cette année, la porte semble grande ouverte au Tournoi des Coeurs. Plusieurs gros noms, dont Rachel Homan, Stefanie Lawton et Valerie Sweeting n'ont pas réussi à se qualifier en vue du rendez-vous.

Les astres semblent s'aligner pour le Québec.

Dix ans après la victoire au Brier de Jean-Michel Ménard, le conjoint de Lemay, verra-t-on les femmes répéter l'exploit au Tournoi des Coeurs?

Réponse dans une semaine et demie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer