Ménard accède au Brier à Ottawa

Le skip Jean-Michel Ménard... (Martin Roy, Archives LeDroit)

Agrandir

Le skip Jean-Michel Ménard

Martin Roy, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Ça se frotte les mains depuis quelques heures au sein du comité organisateur du Brier, qui aura lieu à Ottawa dans un mois et demi.

Au moins une vedette locale participera au championnat canadien de curling masculin. Le skip Jean-Michel Ménard, du secteur Aylmer, s'est officiellement qualifié en vue du prestigieux tournoi qui aura lieu du 5 au 13 mars à la Place TD.

Son quatuor composé de Martin Crête, Éric Sylvain et Philippe Ménard représentera le Québec après sa victoire, dimanche, en finale des championnats provinciaux à Salaberry-de-Valleyfield. Il a défait la formation de Pierre-Luc Morissette par le pointage de 6-4.

«Participer au Brier, c'est comme notre paie de l'année», a lancé le capitaine en entrevue téléphonique.

Ménard était sur la voie du retour au moment de l'appel. Et surtout, il était heureux.

C'était son huitième titre québécois, un quatrième de suite. Une conquête qui possède une saveur bien différente des autres.

L'ancien vice-champion du monde voulait gagner afin de jouer chez lui au Brier. Par le passé, il a dû se rendre dans l'Ouest canadien.

«J'ai plusieurs amis, collègues de travail et membre de ma famille qui veulent me voir jouer au Brier. Ce sera la meilleure occasion pour eux. Ça ne se déroulera jamais aussi proche de la maison que ça, a-t-il lancé. Ça va être intéressant.»

Son équipe n'a perdu que deux de ses 11 parties durant la dernière semaine aux championnats québécois. Elle a toujours été en contrôle.

«Ce qui nous a aidés, c'est notre profondeur. Ce n'est pas arrivé souvent avant la finale que tous les quatre gars aient bien joué dans un match. Tu en avais toujours un ou deux qui n'étaient pas aussi précis que les autres.»

Lors du match ultime, Ménard a réussi trois coups importants, dont un au septième bout. Au lieu de se faire voler un point, il a réussi en a marquer un pour porter son avance à 5-2.

«Nous avons très bien joué en finale, nos adversaires aussi», a pris le soin de mentionner le skip âgé de 40 ans.

Au Brier, Jean-Michel Ménard tentera maintenant de graver son nom sur le trophée qu'il a déjà gagné, il y a 10 ans, à Régina.

Victoire de Larouche

Ce dernier a une raison de plus de célébrer. Sa conjointe Annie Lemay s'est qualifiée pour sa part en vue du Tournoi des Coeurs, qui s'avèrent les championnats canadiens féminins.

Elle effectuait un retour au jeu cet hiver à titre de deuxième en compagnie de son amie et skip de longue date, Marie-France Larouche. Leurs coéquipières Brenda Nicholls, Julie Rainville et elles ont gagné 8-5 en finale québécoise contre la championne en titre, l'Aylmeroise Lauren Mann.

Le Tournoi des Coeurs aura lieu du 20 au 28 février à Grande Prairie, en Alberta.

«Je pense que nous allons commencer les appels auprès de la belle famille lundi pour le gardiennage en vue des prochaines semaines», a lancé en riant Ménard, père de deux jeunes enfants.

Hanna surprend Homan

Il y aura un autre nom connu de la région à ces championnats canadiens féminins.

Le quatuor du skip d'Ottawa, Jenn Hanna, a obtenu son billet en surprenant en finale ontarienne la meilleure équipe au monde, celle de Rachel Homan, également d'Ottawa.

Hanna a volé deux points au septième bout et trois autres à la huitième reprise pour gagner 10-8.

Homan, qui est double championne canadienne, a remporté sept tournois depuis le début de la saison 2015-2016.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer