Raonic passe au deuxième tour

Le Canadien Milos Raonic, 13e tête d'affiche, est passé au deuxième... (Associated Press)

Agrandir

Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Le Canadien Milos Raonic, 13e tête d'affiche, est passé au deuxième tour des Internationaux australiens en battant le Français Lucas Pouille 6-1, 6-4 et 6-4, mardi.

L'Ontarien avait aussi battu Pouille à Brisbane le 8 janvier, en quarts de finale. Après cette victoire, Raonic a éventuellement eu le dessus sur Roger Federer en finale pour remporter le tournoi.

Raonic a converti quatre chances de bris sur six, en plus d'avoir le dessus 12-8 pour les as.

Le tennisman de Thornhill, en banlieue de Toronto, a remporté 88% des points disputés sur ses premières balles.

«Jouer avec l'avance est toujours un peu plus facile, a dit Raonic. La chose importante dans cette situation est de se concentrer à ne pas connaître de relâchements. Je suis demeuré en avance sur mon service et je me mettais en bonne position.»

Après un premier set de 23 minutes, Pouille, 90e au monde, a offert plus de résistance avant de s'incliner en 82 minutes, sur un retour trop long.

Raonic, 25 ans, aura comme prochain rival Tommy Robredo, de l'Espagne, ou bien Malek Jaziri, de la Tunisie.

Raonic a atteint les quarts de finale du tournoi l'an dernier, perdant alors devant Novak Djokovic, qui allait remporter la finale. Il désire assurément surpasser son rendement de l'année dernière.

«À Brisbane, j'ai eu quelques occasions. Peut-être qu'aujourd'hui, juste en tentant d'être plus confortable et de réaliser où je jouais, peut-être que j'ai laissé filer quelques jeux en retour de service, a dit le Canadien. Mais j'ai fait du bon travail au service et j'ai été efficace en retour lorsque j'en avais besoin.»

Bon début de Bouchard

Le Canadien Milos Raonic, 13e tête d'affiche,... (Associated Press) - image 3.0

Agrandir

Associated Press

Plus tôt, Eugenie Bouchard a entrepris sur une bonne note les Internationaux de tennis d'Australie, triomphant en deux sets.

La Québécoise de 21 ans s'est débarrassée de la Serbe Aleksandra Krunic 6-3, 6-4 dans un match d'un peu plus d'une heure. Elle a totalisé 14 coups gagnants et commis 14 fautes directes.

Bouchard, qui s'est hissée au 37e rang du classement mondial cette semaine à la suite de sa participation à la finale du tournoi de Hobart samedi, dispute son troisième tournoi de l'année après avoir été contrainte à un long repos. Elle a subie une commotion cérébrale à la suite d'une chute dans les vestiaires aux Internationaux des États-Unis en septembre.

Elle n'aura pas la tâche facile au deuxième tour à Melbourne puisqu'elle fera face à la Polonaise Agnieszka Radwanska, victorieuse de l'Américaine Christina McHale 6-2, 6-3.

Au tableau messieurs, le Canadien Vasek Pospisil a subi l'élimination, s'inclinant en quatre sets face au Français Gilles Simon.

Le Vancouvérois de 25 ans a perdu 7-6 (4), 3-6, 2-6, 4-6 face à la 14e tête de série au cours d'un match qui a duré deux heures et 47 minutes. Les fautes directes ont coulé Pospisil - il en a commis 55 comparativement à seulement 18 pour Simon.

Pospisil a profité de son puissant service pour gagner le premier set en 45 minutes. Il a réussi huit as contre aucun pour son adversaire mais a aussi totalisé 16 fautes directes.

Tirant de l'arrière 3-1 au deuxième set, il a demandé une pause médicale et il a effectué des exercices d'étirement au bas du corps avec le soigneur mais il a repris le jeu peu après. Simon a enlevé le set en 52 minutes alors que Pospisil a ajouté 17 autres fautes directes.

Simon a eu besoin de seulement 31 minutes pour gagner le troisième set et 39 pour s'assurer le quatrième.

Le tournoi perd sa doyenne

Le Canadien Milos Raonic, 13e tête... (Agence France-Presse) - image 5.0

Agrandir

Agence France-Presse

L'Américaine Venus Williams, joueuse la plus âgée du tableau féminin à 35 ans, a été éliminée dès le premier tour de l'Open d'Australie par la Britannique Johanna Konta, en deux sets 6-2, 6-4, mardi à Melbourne.

Pour son 69e tournoi du Grand Chelem, l'aînée des Williams, venue pour la première fois à Melbourne en 1998, nourrissait pourtant de grands espoirs après avoir repris place dans le top 10 grâce à de bons résultats fin 2015, notamment des victoires en Chine aux tournois de Zuhai et Wuhan.

Mais l'Américaine, sept fois titrée en Grand Chelem, mais jamais à Melbourne, n'a tenu que 79 minutes face à une rivale pourtant peu réputée (47e mondiale).

Dans le tableau masculin, Andy Murray s'est qualifié tranquillement pour le deuxième tour en battant Alexander Zverev en trois sets 6-1, 6-2, 6-3. Il s'agissait d'un test intéressant car l'Allemand, âgé de 18 ans, est un des grands espoirs du circuit. Mais il a fait beaucoup trop de fautes directes (43 contre 20) pour inquiéter l'Écossais.

L'affiche de la journée opposait les Espagnols Rafael Nadal et Fernando Verdasco, un «remake» de la demi-finale qui avait enchanté Melbourne en 2009.

En soirée, le public australien se préparait à faire ses adieux à l'ancien N.1 mondial Lleyton Hewitt, qui mettra fin à sa carrière en cas de défaite contre son compatriote James

Partager

À lire aussi

  • Un gros test pour Eugenie Bouchard

    Tennis

    Un gros test pour Eugenie Bouchard

    Eugenie Bouchard aura droit à un sérieux test au deuxième tour des Internationaux d'Australie, alors qu'elle affrontera la quatrième favorite, la... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer