Doutes sur l'intégrité du tennis

Plusieurs vedettes du tennis comme Novak Djokovic dénoncent... (Associated Press)

Agrandir

Plusieurs vedettes du tennis comme Novak Djokovic dénoncent les matches truqués, une pratique plus vieille que l'on croit.

Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

Novak Djokovic s'est rappelé sa propre expérience alors que le coup d'envoi de la première étape du Grand Chelem de l'année a été éclipsée par des allégations de corruption.

Djokovic a amorcé sa quête d'un sixième titre aux Internationaux d'Australie par une victoire de 6-3, 6-2, 6-4 aux dépens du Sud-Coréen Chung Hyeon, lundi, quelques heures après les reportages de la BBC et du site BuzzFeed alléguant que des matches truqués n'ont fait l'objet d'aucune sanction.

Aucun nom de joueur n'a été avancé dans les reportages, qui soutiennent que 16 joueurs ont été signalés à l'Unité pour l'intégrité du tennis mais sans être sanctionnés pour des soupçons de matches truqués. La moitié d'entre eux sont inscrits aux Internationaux d'Australie.

L'organisme qui régit le tennis et l'Unité pour l'intégrité de tennis a publié une déclaration conjointe, lue par le président de l'ATP Chris Kermode, lors d'une conférence de presse convoquée à la hâte à Melbourne Park.

Kermode a soutenu que les autorités du tennis «rejettent toute allégation selon laquelle des preuves de trucage de matches auraient été cachées ou ne feraient pas l'objet d'une enquête approfondie.»

Djokovic a plus tard répondu à une question au sujet du fait qu'il avait été approché avant un tournoi à Saint-Pétersbourg, en Russie, en 2007.

«J'ai été approché indirectement, par l'intermédiaire de gens qui travaillaient avec moi à l'époque, a-t-il révélé. Évidemment, nous avons immédiatement dit non. La personne qui essayait de me contacter n'est même pas arrivée jusqu'à moi.

«Malheureusement, il y avait certains cas à l'époque, des rumeurs, des discussions, certaines personnes circulaient autour. Ces cas ont été traités. Ces six, sept dernières années, je n'ai rien entendu de semblable.»

Djokovic était une vedette montante à l'époque, n'ayant pas encore remporté le premier de ses 10 titres majeurs aux Internationaux d'Australie en 2008.

«Ça m'a terriblement contrarié car je ne veux d'aucune façon être associé à ça. Pour moi, c'est antisportif, c'est un crime contre l'honnêteté du sport. Je pense qu'il n'y a pas de place pour ça dans tout sport, en particulier au tennis.»

Djokovic a ajouté qu'il pensait que ces allégations étaient liées à des matches qui remontent à presque 10 ans et n'ont pas impliqué des joueurs actifs.

Federer veut des noms

Roger Federer, un vainqueur de 17 titres du Grand Chelem, a reconnu que ces allégations n'étaient pas nouvelles mais demeurent «très sérieuses».

«Je serais ravi d'avoir des noms, a déclaré Federer. Alors au moins, nous aurions du concret et nous pourrions discuter de l'affaire. S'agissait-il du joueur? Était-ce l'équipe de soutien? Qui était-ce? Était-ce avant? Était-ce un joueur de double, un joueur de simple? À quel tournoi du Grand Chelem?

«C'est super grave et c'est super important de maintenir l'intégrité de notre sport. Jusqu'où faut-il remonter? Plus loin ça va aller et plus je serais surpris, ça ne fait aucun doute.»

Serena Williams était sur le court en train de s'assurer une victoire de 6-4, 7-5 aux dépens de Camila Giorgi lorsque Kermode a tenu sa conférence de presse pour répondre aux allégations de matches truqués.

Comme Djokovic, Williams a gagné trois des quatre titres majeurs la saison dernière, mais elle n'a pas complété un match en compétition depuis des mois. Elle a déclaré forfait à la coupe Hopman en raison d'une inflammation à son genou, disputant un seul set à Perth.

La championne de 21 tournois du Grand Chelem a dit qu'il n'y avait aucune trace de corruption sur le circuit féminin.

«Je travaille très fort sur le court, et chaque joueuse que j'affronte semble faire de même», a-t-elle dit.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer