Meaghan sans Roseline à la Coupe Canada?

Meaghan Benfeito et Roseline Filion ont connu leur... (Sergei Grits, Archives AP)

Agrandir

Meaghan Benfeito et Roseline Filion ont connu leur part de succès ensemble.

Sergei Grits, Archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Meaghan Benfeito plonge depuis une décennie aux côtés de son amie Roseline Filion. Les deux athlètes québécoises sont inséparables.

Mais jeudi, la vice-championne du monde au 10 m synchro s'est pointée seule devant une poignée d'étudiants de l'école secondaire Franco-Cité d'Ottawa. Tout ça afin de mousser le retour de la Coupe Canada de l'autre côté de la rivière des Outaouais, à Gatineau.

Le centre sportif accueillera cette étape du Grand Prix de la FINA du 7 au 10 avril.

Un point d'interrogation flotte toutefois sur l'événement. Est-ce que Filion y participera? Elle s'est fracturée une cheville, une semaine avant Noël pendant un entraînement hors de l'eau.

C'est pourquoi elle n'a pas fait le voyage dans la capitale nationale pour l'activité promotionnelle.

«C'est vrai que ça fait un peu bizarre que Roseline ne soit pas là, avoue Benfeito.

«Mais je comprends pourquoi elle n'est pas venue. C'est difficile pour elle d'être en mouvement. C'est correct qu'elle reste à la maison, qu'elle se repose. [...] J'essaie de m'occuper aussi d'elle. Je lui ai fait savoir que si elle a besoin de quelque chose, je suis là pour elle. L'important, c'est qu'elle repose son pied.»

Benfeito veut l'avoir à ses côtés en juillet à Rio. La paire veut gagner le titre olympique.

Il y a quatre ans à Londres, les deux amies avaient obtenu le bronze. Depuis ce rendez-vous, elles ont terminé deux fois au deuxième rang aux championnats du monde. D'abord à Barcelone en 2013 puis à Kazan l'été dernier.

«Roseline va être correcte, insiste Benfeito, confiante de la revoir en compétition à Gatineau puis au Brésil.

«Ce ne sera pas un problème. C'est quelqu'un qui est toujours très motivé, très fort mentalement.»

Un nouveau départ

Meaghan Benfeito devra s'habituer de plonger pour le moment sans sa coéquipière et amie. Un vol vers l'Allemagne l'attend dans neuf jours en vue du début de la saison du circuit des Grands Prix et des séries mondiales.

Après un creux de vague à l'automne pendant lequel la fatigue a eu raison d'elle, Meaghan Benfeito se sent prête à entamer l'année 2016. «Je suis en forme et très motivée, souligne-t-elle.

«L'entraînement va super bien. Je fais de très bons plongeons.»

La femme âgée de 26 ans n'était pas la seule membre de l'équipe canadienne à débarquer jeudi à Ottawa-Gatineau. Six de ses coéquipiers ont visité quatre autres écoles, dont le collège Nouvelles Frontières, le collège St-Joseph et le Lycée Claudel.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer